Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Salut à toi, César Badiate, ceux qui vont mourir te saluent

Posté par: Frédéric Diop| Jeudi 04 juillet, 2013 17:02  | Consulté 3051 fois  |  0 Réactions  |   
« Ave Caesar Badiatus, morituri te salutant » : Salut à toi, César Badiate, ceux qui vont mourir te saluent,
Le 3 mai 2013, douze démineurs humanitaires ont été kidnappés en Casamance. Le motif de cet enlèvement est selon son commanditaire, le nom respect de la « ligne rouge » au-delà de laquelle toute opération de déminage serait interdite tant qu’il n’aura pas paraphé un papier décrétant la fin des joutes sanglantes qui durent depuis 30 ans en Casamance
Mais qui est donc cet homme qui s’arroge le droit de laisser les populations de la Casamance danser avec les mines ? Qui est cet homme qui, comme Cesar Auguste, décide de la vie et de la mort des gens rien qu’en levant le pouce ou en l’inversant ?
C’est Cesar Badiate ou Caesar Badiatus pour faire un peu latin et lui rendre les honneurs dus à son rang, car depuis un certain temps le « commandant » de Atika se donne des airs d’empereur : il fait des déclarations à tout bout de champ, donne des interviews à la presse la plus selecte du monde, reçoit les plus hauts dignitaires du Sénégal, de la Guinée Bissau et de la Gambie. Oui il le « mérite ». N’a-t-il pas libéré les 3 femmes démineuses qu’il détenait lui le magnanime « Empereur » ? Alors respectons le afin qu’ils libèrent les neuf autres. Fermons les yeux, les oreilles et même notre conscience afin de ne pas entendre les pleurs des parents des 3 victimes de mines tuées par les graines de la mort tandis que les 9 démineurs étaient toujours les « invités » de Badiatus le magnanime. De sources sures et concordantes on nous annonce qu’il va bientôt lever le pouce pour qu’on libère ces 9 « invités ». Mais pour le déminage il faudra attendre, oui pas question de mettre fin au spectacle sanglant et explosive des accidents par mines. Du sable et du sang. N’est ce pas cela la beauté de joutes sanglantes organisées pour le plaisir d’ un auguste Cesar ? 
Alors en attendant de mourir en dansant avec les mines dans votre empire dont vous avez marqué en rouge les contours, les Casamançais vous saluent comme les gladiateurs le faisaient à un pas plus auguste Cesar : « Ave Caesar Badiatus, morituri te salutant » 
Salut à toi, César Badiate, ceux qui vont mourir par accident de minent te saluent. Mine Action Coordinator, à Handicap International France: de Monsieur Luc Sambou
 L'auteur 
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Frédéric Diop
Blog crée le 17/12/2011 Visité 422112 fois 81 Articles 3217 Commentaires 39 Abonnés

Posts recents
Saint Pierre apôtre, en route vers la fête patronale
Entretien avec BAAGNE le fromager et bibliothèque de Lam-Lam
Eglise et confréries religieuses au Sénégal: l’exemple du diocèse de Thiès
Popenguine, souvenirs d\'une démarche de foi toute en image
La presse: ce pouvoir incompris
Commentaires recents
Les plus populaires
Les futures premières Dames Africaines
Souleymane Jules Diop et son mutisme coupable
Résister ou tout simplement disparaître
Souleymane jules Diop, Wade et le prix Mo Ibrahim
Quand le Thiantacoune en chef (Bethio Thioune) dérange…