Sécurité routière : le gouvernement appelé à confier son programme à la Nouvelle prévention

  • Source: : APS | Le 15 mars, 2017 à 17:03:06 | Lu 3010 fois | 3 Commentaires
content_image

Sécurité routière : le gouvernement appelé à confier son programme à la Nouvelle prévention

SOS Consommateurs appelle le gouvernement sénégalais à confier à la Nouvelle prévention routière du Sénégal (NPRS) l’exécution de son programme de prévention des accidents de la route, au regard du "rôle exemplaire et permanent" joué par cette structure dans ce domaine.
 
Dans un communiqué parvenu mercredi à l’APS, cette association de défense des consommateurs demande au gouvernement de coopérer avec la NPRS "en lui confiant l’exécution de son programme de prévention routière, en la dotant de tous les moyens nécessaires". 
 
SOS Consommateurs a annoncé avoir décidé de décerner "pour la première fois, cette année", et au titre de la sécurité routière, le titre de "Champion de l’année" à cette structure mise en place en 2002 par les compagnies d’assurance.
 
L’association consumériste dirigée par l’avocat Massokhna Kane signale avoir choisi de commémorer la Journée internationale du consommateur sur le thème : "Sécurité des biens et des personnes et sécurité routière".

Elle estime que ce thème est d’une "brûlante actualité" au Sénégal et "une préoccupation majeure des populations et des autorités sénégalaises".
 
Compte tenu par ailleurs de "la recrudescence des agressions, SOS Consommateurs demande aux autorités de recruter, former et équiper les forces de défense et de sécurité, et d’envisager la mobilisation des militaires pour renforcer la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire" national.
 
L’association dit déplorer "l’hécatombe sur les routes depuis des décennies".

Elle "demande la réparation intégrale des préjudices causés aux victimes et à leurs familles, ainsi que des sanctions exemplaires contre les responsables".


Auteur: Aps - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Mame Balla En Mars, 2017 (22:33 PM) 0 FansN°: 1
La Direction des Transports Terrestres, les chauffeurs, et les autres organisations qui gravitent autour du transport doivent tout de suite réagir, s'ériger pour stopper cette idée saugrenue.
Pape Birahim En Mars, 2017 (19:37 PM) 0 FansN°: 2
La Nouvelle prévention routière du Sénégal (NPRS) n’a aucun lien hiérarchique direct ou indirect avec l’état du Sénégal.

Elle est une simple association au même titre que l’association des chauffeurs ou des coxeurs crée par les compagnies d’assurances qui se sucrent honteusement sur le dos de leurs clients.

Je répète, la Nouvelle prévention routière du Sénégal (NPRS) est une simple association, un machin créé par les compagnies d’assurances, son nom pompeux ne veut rien dire, c’est la Nouvelle prévention routière du Sénégal (NPRS) des compagnies d’assurances.

Cette proposition est un DEAL, une tentative pour capturer des financements destinés à la sécurité des sénégalais.

SOS consommateurs prend les autorités de ce pays pour des demeurées, elle pense certainement que l’état et le ministère des transports va tomber dans son piège.

C’est véritablement un cas avéré d’une entente délictuelle.

Ils veulent faire du BUSINESS sur le dos de l’état et des contribuables sénégalais.

l’OFNAC est interpellé.



Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com