Naufrage du Joola : Non, les Sénégalais n'ont pas tiré de leçons du drame !

  • Source: : Seneweb.com | Le 26 septembre, 2017 à 16:09:24 | Lu 3873 fois | 22 Commentaires
content_image

Naufrage du Joola : Non, les Sénégalais n'ont pas tiré de leçons du drame !

C'était le 26 septembre 2002. Alors qu'il reliait Ziguinchor, le bateau le Joola coulait en mer. Près de 2000 personnes y ont perdu la vie. Encore plus terrible que le Titanic, le naufrage devient la catastrophe maritime la plus meurtrière. En cause : la surcharge du navire. "Plus jamais ça", s'étaient emballés les Sénégalais dans leur grande majorité. Quinze ans après, les pratiques demeurent.

Un meurtrier nommé "Indiscipline"

Mercredi 25 mai 2011, consternation sur la voie de dégagement nord ! Un camion chargé de gravats  roule à tombeau ouvert et se dispute la route avec un car "Ndiaga Ndiaye". Un acte d'une irresponsabilité déconcertante, qui ôtera prématurément la vie à 3 âmes innocentes.

Dans sa course folle, le conducteur du camion perdit le contrôle de son véhicule qui percute un poteau électrique, tue un jeune talibé et finit sa course sur deux autres jeunes élèves de l'école Machalla! Insoutenable scène!

Le coupable : le chauffeur du camion qui  écopera d'une peine de 5 ans de prison ferme. Son permis sera annulé. La page est très vite tournée. La prise de conscience générale n'aura pas lieu. L'indiscipline reprend de plus belle sur les routes.

Les menaces de Macky

Le chef de l'Etat monte au créneau. "Il y a une indiscipline telle que je vais demander au gouvernement de renforcer les moyens de contrôle et de présence pour que nous puissions préserver ces vies humaines, qui auraient pu permettre au pays d'avancer et permettre aux familles éplorées de se développer dans la quiétude", avait-il dit. Rien n'y fit. Chaque jour, même tableau. Des bus, mini bus, cars rapides ou Ndiaga Ndiaye, surchargés à bloc, sous l'œil des forces de l'ordre.

L'indiscipline semble avoir la vie dure.  Le mardi 07 août 2012, une vingtaine de famille est dévastée par la tristesse. Un accident d'une rare violence  s'est produit à Kaffrine. Bilan : 20 personnes décédées. Le bus a percuté un camion chargé de charbons, la nuit. La cause est toute connue: la somnolence. "Plus jamais ça", a-t-on encore dit. Mais, cela ne freinera aucunement le carnage. De 2012 à 2016, l'indiscipline, l'inobservance des règles de sécurité et de conduite, règnent sur les routes.

"Plus jamais ça", un refrain sans effet

L'année 2016 se montrera particulièrement macabre sur nos routes. Lundi 12 décembre, au moins, 13 personnes perdent la vie dans une collision effroyable à hauteur de Koumpentoum. Dans la même journée à Thieumbeul, un véhicule qui transportait des pèlerins revenant du Gamou, entre en collision avec un "Ndiaga Ndiaye". Bilan : huit 8 morts et plusieurs blessés graves. 21 morts en une journée. Le dimanche 11 décembre, un véhicule 7 places entre, encore,  en collision avec un camion frigorifique. 8 personnes meurent. Verdict : 29 morts en 48 heures.

Médina, Gounass, Demba Diop : La honte

Le 15 juillet 2017, l'indiscipline atteint son paroxysme quand des supporters de l'Us Ouakam s'en prennent à ceux du Stade de Mbour, provoquant une tragédie nationale à retentissement mondial. 8 morts seront dénombrés au Stade Demba Diop.

En avril 2017, un incendie d'une rare violence ravage le Daaka de Médina Gounass et fait 30 morts. Pourtant, à chaque édition du Daaka, des incendies meurtriers sont notés. Les mêmes causes provoquent chaque année les mêmes conséquences macabres. Les mêmes comportements meurtriers se poursuivent et l'Etat n'apporte aucune solution radicale. Et même, cet incendie du Daaka, rappelait celui de la Médina où 9 talibés perdirent tristement la vie.

Il n'y a pas que les routes qui tuent. A Diourbel, des branchements électriques vétustes avaient causé un incendie dans lequel un pompier, qui tentait d'éteindre les flammes, a péri.

"Les Sénégalais n'ont pas tiré des leçons de cette catastrophe"

Pour le sociologue Oumou Tandian, l'explication à ces drames répétitifs est simple : "Les Sénégalais n'ont pas tiré de leçons du naufrage du Joola".

"Nous Sénégalais, à chaud, on essaye  de tirer les leçons. Mais le problème, c'est que dans la pratique on ne le fait pas. Chez nous, on est tellement fatalistes qu'on dira "Ndogalou Yalla la" (c'est la volonté divine), c'est Dieu qui l'a voulu ainsi on n'y peut rien", analyse Dr Oumou Khairy Coubaly Tandian.

"Aujourd'hui à Dakar vous voyez les véhicules surchargés. En dehors de Dakar  également les voitures sont surchargées. Je dirais que les Sénégalais n'ont pas tiré des leçons de cette  catastrophe qui peut se reproduire. D'ailleurs, elle s'est reproduit  à Bettenty. Peut-être que l'ampleur est moindre, mais ça s'est quand même reproduit", a-t-elle analysé.

Un problème d'autorité et de discipline

La solution pour Dr Oumou Tandian : plus de fermeté de la part des autorités. " Il faut qu'il y ait des sanctions. Car, le transporteur qui surcharge son véhicule lors des fêtes pour gagner plus, ou les transporteurs qui font des aller-retour incessants pour gagner le  maximum, c'est qu'ils se disent que quand il y a accident il n'y a pas de sanction derrière. On ne situe pas les responsabilités et on dira "Ndogalou Yalla la" et on continue". Mais il n'y a pas que ça pour le sociologue. "Il y a aussi un manque de respect de la vie humaine. Il faut  que les autorités fassent leur travail. Ce sont des problèmes de sécurité que les autorités doivent prendre à bras le corps. Parce que les Sénégalais, tant qu'il n'y a pas de sanctions ils continuent à faire ce qu'ils font. Il faut que l'autorité sanctionne davantage et que les gens prennent conscience aussi du danger", indique Mme Tandian.


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (16)


Anonyme il y a 3 semaines (16:34 PM) 0 FansN°: 1
Les Autorités ont peur de sanctionner les populations de peur d'être sanctionnés à leur tour par ces mêmes populations lors des élections!

Voila la triste réalité.

On n'est donc pas encore sorti de l'auberge!
Reply_author il y a 3 semaines (17:35 PM) 0 FansN°: 1
l'indiscipline est généralisée au sénégal. même les gouvernants sont indisciplinés avec les caisses de l'état qu'ils saccagent alors que le peuple vit dans la misère.
macky qui fait la grande bouche nous a détroussé de combien de milliards?
Sentinellebi il y a 3 semaines (22:09 PM) 0 FansN°: 2
en tout cas c'est pas la fin de l'inconscience disciplinaire. l'autre jour j'allais à tivaouane et j'avais pris des passagers sur la route, il ne me restait qu'une place et c'est ainsi que 2 dames, sous le soleil me suppliaient de les prendre. j'ai refusé et 1 militaire, en tenue, 1 passager de la voiture, demandait avec insistance de les prendre par compassion ou pitié car c'est pas grave, on ne nous arrêtera pas car les vitres sont teintées !!
Reply_author il y a 3 semaines (13:38 PM) 0 FansN°: 1
les marabouts devaint etre les premier à faire régner l’ordre mais ils ont 6 7 voir 10 femmes, alors que les talibes meurent de faim
Anonyme il y a 3 semaines (16:39 PM) 0 FansN°: 2
le changement de mentalité d'une population ne s'opère pas en un clin d’œil,c'est un long processus,un travail de longue haleine ....Il faut miser sur 20 ans 30 ans et s'il le faut 100 ans ....cette génération actuelle de sénégalais dans sa majorité est mal éduquée tout le monde le sait ....On a intérêt à miser sur l'avenir sinon ce sera un bordel sans commune mesure. :taala_sylla:  :frustre: 

Reply_author il y a 3 semaines (22:20 PM) 0 FansN°: 1
vous n'avez pas entirement tort, mais faut affiner l"&n&lyse. la situation actuelle est le produit d'un système qui ne vaut que par ses résultats. le type d'islam pratiqué au sénégal (confrérique ) aux antipodes de la méthodologie du prophète, saw.ne pouvait qu'aboutir à cette impasse.
on a pas besoin d'une aussi longue période pour réformer , les ibadous obtiennent d'excellents résultats que seuls les partisans des sectes ne veulent voir aidés en cela par les médias qui ont pris parti ,al hamdoulilah, maintenant il y a d'autres moyens pour faire passer leur modèle (les monopoles sont brisés)
Joola il y a 3 semaines (16:50 PM) 0 FansN°: 3
Si les corps sans vie de Karim Wade ou de Sindiely Wade se trouvaient dans le bateau je jure que Ablaye Wade aurait renflouer l'epave depuis belle lurette. Mais comme ces enfants ne s'y trouvaient, il s'en est fouttu eperdument jusqu'a sa chute verticale.
Vrai Brain il y a 3 semaines (17:01 PM) 0 FansN°: 4
c'est hier de hier ke père et mere ont laissé pour que le rue fait les éducation de leur enfant surtout pères de la maison. Prske la vérité c'est la père est la vrai responsable de famille. le domagement nak cé ke la père de la tous les maison de la sénégal c'est des homme ki aimé beaucoup les femmes et passe tou leur temps en train de épouser beaucoup de femme pour avoir beaucoup de maison. donc la père ne pas beaucoup de temps pour le survéyé de enfant de la maison. et donc pour dire se ke de dire ke sans le surveyment de la père la enfant devien indicipliné et ne respecte rien de rien
Anonyme il y a 3 semaines (17:14 PM) 0 FansN°: 5
pourquoi la Police n'intervient pas? that's the question
Reply_author il y a 3 semaines (18:44 PM) 0 FansN°: 1
parce que on peut pas mettre un keuf derrière chaque sénégalais!
@ Vrai Brain  il y a 3 semaines (17:40 PM) 0 FansN°: 6
"c'est hier de hier ke père et mere ont laissé pour que le rue fait les éducation de leur enfant surtout pères de la maison. Prske la vérité c'est la père est la vrai responsable de famille. le domagement nak cé ke la père de la tous les maison de la sénégal c'est des homme ki aimé beaucoup les femmes et passe tou leur temps en train de épouser beaucoup de femme pour avoir beaucoup de maison. donc la père ne pas beaucoup de temps pour le survéyé de enfant de la maison. et donc pour dire se ke de dire ke sans le surveyment de la père la enfant devien indicipliné et ne respecte rien de rien"



Tu fais exprès...C'EST QUOI CE CHARABIA ???????????  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme il y a 3 semaines (20:42 PM) 0 FansN°: 7
L'INDISCIPLINE DES SÉNÉGALAIS DÉCOULE DU FAITQUE CE PAYS N'A PAS DE KILIFEU,QUAND JE VOIS CET INDISCIPLINE,LOUWAY NÉKH DEF JE ME DIS QUE CHEZ JAMMEH (DU TEMPS DE SON RÈGNE) OU KAGAMÉ PERSONNE N'OSE FAIRE CERTAINES CHOSE.DEUK DAY AME KILIFEU
Anonyme il y a 3 semaines (21:32 PM) 0 FansN°: 8
un seul responsable le gouvernement et son laxisme ......
Bob il y a 3 semaines (22:36 PM) 0 FansN°: 9


Il nous faut un dictateur comme Jammeh ou Saddam ............... Et virer les présidents qui vont chercher leurs ordres à Touba et TIWAOUNE.............................. TROP de MASSALA dans ce pays
Anonyme il y a 3 semaines (23:04 PM) 0 FansN°: 10
L'etat a donné des ordres mais ceux qui doivent l'appliquer ne le font pas. les policiers et les gendarmes de la circulation ne se cachent plus, tout ce qui les interessent c'est l'argent. les chauffeurs ne les respectent plus, car ils savent qu'avec un billet de 2000 F , tout est réglé. Les gendarmes sont devenus des coxeurs, allez sous le pont à nabil choucair o au croisement saly pour s'en rendre compte. Ils encaissent après chaque chargement de vehicule clando.



c'est ça la réalité, le senegalais aime l'argent, et les chauffeurs le savent, il y a des mots comme' sampp'' , tu verses une somme et tu es libre toute la journée, les chauffeur et les agents de la circulation sont responsables de tous ces accidents.
Reply_author il y a 3 semaines (06:54 AM) 0 FansN°: 1
corruption corruption quand tu nous tient, car voir rouler un pick up de cinq places avec dans la benne un équipe de foot ou l'équivalent, les petit bus chargés en hauteur et en poids avec des gosses en plus sur le chargement passer devant les gendarmes qui au passage touchent leurs billets et laissent repartir, il ne peut y avoir que des drames et des pleurs aprés ...bien sur c'est la volonté de dieu que l'on entends ...!!! et bien non c'est la connerie des gens "
Kassankol il y a 3 semaines (01:34 AM) 0 FansN°: 11
Naufrage du bateau " le diola " un seul et unique responsable ABDOULAYE WADE . Et DEMAIN en tant que berger il repondra devant Dieu. Abdoulaye wade a ses morts pour la casamance . Il s'est precipité pour appeller l'armee francaise pour secourir son fils lors de l'incendie de l'immeubleTAMARO alors pour le diola les premiers sont secours sont arrivés avec retard considerable . Ce vieux là son fils rek et rien que son fils

Anonyme il y a 3 semaines (08:32 AM) 0 FansN°: 12
Demandes sociales insatisfaites( transport, éducation, santé, ... ).
Senegalologue il y a 3 semaines (08:33 AM) 0 FansN°: 13
JE JOOLA ET LES JOOLAS PRESQUE QUOTIDIENS SUR NOS ROUTES TRADUISENT PHILOSOPHIQUEMENT L' IMBÉCILLITÉ DES MASSES ET DE LEURS ÉLITES !!!! N'EST CE PAS HEIDEGGER ???
Anonyme il y a 3 semaines (10:49 AM) 0 FansN°: 14
Les seuls et uniques responsable du bordel généralisé qui règne au Sénégal sont les sénégalais eux-mêmes !!!! Les sénégalais n'aiment pas leur pays.... ils ne le respectent pas! Ils sont hypocrites et de mauvaise foi quand ils disent le contraire et ils le savent bien !



Les sénégalais ne.sont pas des gens conscients !!!
Slamiste Mais Pas Islamiste  il y a 3 semaines (19:23 PM) 0 FansN°: 15
en 25 ans la vie n a pas changé depuis la description du PBS POSITIV BLACK SOUL

C EST NOUS DANS NOUS

Anonyme il y a 3 semaines (21:35 PM) 0 FansN°: 16
Notre pays, le Sénégal est entrain de satisfaire les caprices d’un dictateur (Erdogan) au détriment de milliers d’enfants innocents, et leurs parents.

Je me demande comment nous sommes arrivés à ce stade de désintéressement de nos dirigeants à la bonne formation de l’avenir de notre pays. Que nous apporte la Turquie de Erdogan jusqu’à ce que le Président Macky Sall, le Premier ministre B A Dionne et le Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam veulent sacrifier l’avenir de milliers d’enfant sénégalais innocents. Pourtant les services politico-stratégiques sénégalais doivent savoir que la Turquie de Erdogan n’est pas viable, car la Turquie de Erdogan risque de finir comme la syrie. Déjà sur le plan économique, ce pays est en chute libre. La turquie est de plus en plus isolée sur la scène internationale. D’ici quelques mois la guerre contre les kurdes va reprendre de plus belle, car les kurdes (irakiens, turques et syriens) vont accélérer la création de leur état. D’ici trois ans, la turquie , avec Erdogan, sera à genoux. Peut-être nos autorités actuelles se disent qu’ils ne seront plus là, car ils perdraient les élections à venir. Malheureusement, ils ont oublié que le Sénégal sera toujours là.

Nos dirigeants ont-ils oublié cette règle élémentaire qui veut qu’un pays n’ait pas d’amis et n’a que des intérêts. L’intérêt immédiat que peut tirer nos dirigeants sur cette affaire vaut-il l’anéantissement de l’excellent cursus scolaire qu’aurait pu avoir ces milliers d’enfant sénégalais ? Je ne le crois pas, car la vraie richesse du Sénégal réside dans la qualité de ses ressources humaines.

Chers dirigeants, (Président Macky Sall, Premier ministre B A Dionne, et Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam), on vous a confié notre Sénégal pour que vous défendez nos intérêts, nous sénégalais, et pas vos intérêts ni ceux d’un fou dictateur sanguinaire turc.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com