Lutte contre les dermatoses pigmentaires : L’Oréal s’engage en Afrique de l’Ouest

  • Source: : Seneweb.com | Le 18 mai, 2017 à 17:05:27 | Lu 1518 fois | 2 Commentaires
content_image

Lutte contre les dermatoses pigmentaires : L’Oréal s’engage en Afrique de l’Ouest

 

Le groupe l’Oréal, membre fondateur de la Fondation de l’académie de médecine de France, s’engage auprès des communautés scientifiques et médicales au cours du 1er forum Afrique de l’Ouest-France de santé publique et d’innovation médicale qui s’est ouvert, ce jeudi 18 mai, à Dakar. Un forum organisé par la Fondation de l’académie de médecine, en partenariat avec l’Académie des sciences et techniques du Sénégal. Il a pour objectif d’échanger avec les experts médecins du Sénégal, de soutenir l’excellence médicale en Afrique et de favoriser les partenariats scientifiques et médicaux.

Lors de cette rencontre, l’Oréal a organisé un symposium sur le thème : «Dermatoses pigmentaires sur peau noire : avancées scientifiques». Parce que, ses premiers travaux, qui remontent à la fin des années 80, ont permis d’identifier les caractéristiques physiques et biologiques du cheveu africain et de la peau sombre expliquant leurs spécificités physiologiques et leur plus grande fragilité.

Selon Dr Michèle Verschoore, dermatologue et directrice médicale chez l’Oréal Recherche et Innovation, ces travaux «ont notamment permis d'élucider le risque d'hyperpigmentation des peaux foncées, entraînant des taches, des lésions très mal acceptées psychologiquement». Et prévenir ces taches, précise-t-elle, «constitue une véritable avancée en termes de santé publique».

Elle ajoute que, «grâce à de nouvelles données scientifiques, les photoprotecteurs adaptés aux peaux foncées contribuent déjà à prévenir ces désordres cutanés». Et, dans un objectif de soutien à la recherche et de partage de connaissances en Afrique, «l'Oréal collabore régulièrement avec l’écosystème médical et scientifique du continent noir».

Le symposium a traité les questions de la prise en charge dermatologique de la peau noire et des pathologies pigmentaires à Dakar, avec le concours de Dr Ibrahima Ndiaye, Dr Mamadou Hane, Dr Hadi Hakim, qui ont exposé sur leur pratique et expérience clinique.

En outre, Dr Michèle Verschoore et Mme Caroline Tricaud, de l’Oréal Recherche et Innovation, ont présenté des travaux du groupe sur la grande diversité pigmentaire de la peau noire, socle scientifique d’une prévention adaptée.

Dr Hadi Hakim, dermatologue exerçant à Dakar, dans sa présentation, a témoigné de la fréquence de troubles pigmentaires touchant ses patients. «Les hyperpigmentations post inflammatoires sur le visage et les membres constituent un réel motif de consultation auprès des dermatologues. Nous remarquons de plus en plus d'effets secondaires liés à l’utilisation de produits dangereux dont l’usage, initialement médical, est détourné dans un but cosmétique. Notre rôle, en tant qu’experts de la peau, est de limiter ces mésusages par la prévention et l’éducation», a-t-il noté.

Il faut rappeler que l’Oréal est un groupe industriel français de produits cosmétiques. Créée le 30 juillet 1909, la société est, de nos jours, devenue un groupe international, leader mondial de l'industrie cosmétique.

 


Auteur: Cheikhou AIDARA - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Izidore En Mai, 2017 (18:19 PM) 0 FansN°: 1
L'esclavage,la colonisation..ont été brutales,physiques...mais avec le temps...celà s'efface et s'oublie.



L'esclavage,et la colonisation psychiques,mentales et comportementales...elles resistent au temps..parce que plus insidueuses,plus subtiles..mais beaucoup plus cruelles....



La dépygmentation,la coiffe (les cheveux importés)...constituent..la manifestation..de cette dépersonnalisation...de l'étre africain..





Elle n'épargne aucune couche..de nos sociétés africaines



Nos mères,femmes soeurs intellectuelles...en sont toutes atteintes....





Que dire alors..de celles qui n'ont pas mis pied à l'école...et qui les imitent...naivement



Et quand..j'entend des gens..qui parlent..de l'afro optimisme..demandent..la sortie du fcfa..





Je dis qu'ils se trompent de combat...



Nous sommes toujours demeurés des colonisés ...de par nos mentalitéss et nos comportement et le combat...doit commencer par là
Samba En Mai, 2017 (19:41 PM) 0 FansN°: 2
La mode de la dépigmentation et ces problèmes ne datent pas d'aujourd'hui.et, à ça vient s'ajouter les perruques de cheveux naturels. Il est vrai que la majorité des femmes Sénégalaises sont analphabètes, mais mêmes celles qui ne le sont pas ont le même comportement d'Ignorance. La couleur noire de la peau est une protection contre les rayons UV, l'effacer dénote une volonté de vouloir se suicider. Toutes les femmes et hommes qui s'adonnent à cette pratique seront victimes du cancer de la peau avant la fin de leur vie.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com