Me Wade et le Rapport de l'Ue sur le processus Electoral à la Une

  • Source: : APS | Le 13 mars, 2018 à 10:03:49 | Lu 1519 fois | 0 Commentaires
content_image

Revue de Presse

La réaction de l’ancien président Abdoulaye Wade au rapport d’audit de l’Union européenne (UE) portant sur le fichier électoral du Sénégal relègue au second plan, dans les quotidiens, la tenue de la première session du conseil présidentiel sénégalo-gambien, à laquelle le chef de l’Etat Macky Sall prend part ce mardi à Banjul, en compagnie de son homologue Adama Barrow. "C’est une véritable escroquerie", estime Me Wade dans des propos rapportés par le journal Le Quotidien, au sujet du rapport de l’UE sur l’audit du fichier électoral sénégalais.

Le journal note que les experts de l’UE "avaient donné une bonne note au fichier électoral. Mais Abdoulaye Wade, qui a enfilé sa robe de +professeur de mathématique et statistiques+, souligne leur rapport en rouge et mentionne son +zéro+ sur la valeur scientifique de ce document qui, selon lui, est une +véritable escroquerie+". "Du fait de l’autorité que lui confère son statut de professeur de statistiques, il juge ce rapport scientifiquement nul et décerne la note zéro à ses auteurs", renchérit Le Témoin quotidien. "Abdoulaye Wade met du sable dans le mécanisme sophistiqué du +fichier électoral+ de son successeur Macky Sall.

A en croire l’ancien président de la République, en effet, +le gouvernement est le véritable commanditaire et responsable de ce piètre rapport indigne de spécialistes qui se respectent+", écrit le même journal. Il ajoute que pour l’ancien président, "le rapport des experts de l’Union européenne qui estimait que l’actuel fichier est +fiable à 98%+ comporterait +une faiblesse méthodologique qui le vicie fondamentalement+".

Me Abdoulaye Wade "remet en cause" le rapport de l’UE, "non sans lancer des piques au régime du président Macky Sall", souligne Vox Populi. Selon Walfquotidien, le pouvoir "ne devra pas compter sur l’ancien président Wade pour amener l’opposition à accepter l’audit du fichier électoral fait par les experts de l’Union européenne (...)". Sur le même sujet, L’Observateur annonce que pour la présidentielle 2019, le chef de l’Etat Macky Sall a créé "deux nouveaux bureaux de vote.

Désormais, ce sont 47 pays étrangers, au lieu de 45, qui abriteront des bureaux de vote à l’étranger", souligne le journal. "Il a été décidé par le décret n° 2018-394 du 1er février fixant les pays abritant les représentations diplomatiques ou consulaires du Sénégal, pour la révision exceptionnelle des listes, en vue de l’élection présidentielle du 24 février 2019, six pays où les candidats sont appelés à aller battre campagne", précise-t-il.

Le Soleil ouvre sur le premier conseil présidentiel sénégalo-gambien, prévu ce mardi à Banjul. "Première historique", signale ce journal à sa Une, avec à l’appui une photo des présidents Sall et Barrow côte à côte, sur tapis rouge. Plusieurs autres sujets alimentant la livraison de mardi de la presse quotidienne, parmi lesquels l’installation, la veille, du nouveau premier président de la Cour des comptes, Mamadou Faye.

Dans un contexte où "les organes de contrôle sont fortement critiqués", M. Faye a fait des "promesses +guerrières+", note Tribune. Si l’on en croit Vox Populi, la publication des rapports "à bonne date, est un des défis du nouveau président". Après avoir été installé, Mamadou Faye "s’est engagé à augmenter la suavité et la régularité de la publication des rapports" de la Cour des comptes et "a aussi fait du recrutement de magistrats et d’assistants de vérification son cheval de bataille", rapporte le quotidien L’As.

Le quotidien Enquête ouvre sur "Dakar, capitale immobile", en référence aux embouteillages et autres bouchons dans la presqu’île dakaroise où "rouler sur les routes (...) relève du parcours du combattant" et de la "galère" pour les usagers, compte tenu des "300 heures perdues chaque année dans les embouteillages", selon le journal. Vox Populi rapporte pour sa part que 4 départements du nord du Sénégal sont menacés par la faim, soit 245.000 personnes équivalant à 30.000 ménages de Matam, Kanel, Podor et Ranérou. BK/PON


Auteur: APS - APS






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (0)


Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com