Moustapha Diakhaté : "J'ai dû commettre des erreurs"

  • Source: : Seneweb.com | Le 19 juin, 2017 à 07:06:22 | Lu 24286 fois | 47 Commentaires
content_image

Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar

Le président du groupe parlementaire Benno bokk yaakaar, Moustapha Diakhaté, n'est pas candidat pour les législatives du 30 juillet prochain. Il n'a pas été zappé des listes de la coalition, il a décidé de son propre chef, il y a belle lurette, de ne pas se représenter. Au moment de vider ses terroirs et de faire ses cartons pour quitter son douillet fauteuil à l'Assemblée nationale, il promène son regard sur la classe politique sénégalaise, tous bords confondus. Un regard critique. Voire sévère. Qui l'amène à pointer ses errements et le pousse à prendre quelques résolutions afin que les choses changent. Un entretien sans détour. Vraiment sans détour.

47 listes : une solution

"Quarante-sept (47) listes, c'est une première dans l'histoire du Sénégal. Je crois qu'on a franchi le Rubicon, pour ne pas dire le ridicule, avec ces élections législatives du 30 juillet prochain. C'est d'abord beaucoup de confusion au niveau des couleurs, c'est beaucoup de temps perdu pour l'électeur, mais c'est surtout beaucoup d'argent perdu pour le contribuable sénégalais. Initialement le budget tournait autour de 6 milliards, mais il est clair que nous risquons d'aller au-delà de 16 milliards.

Ceci est d'autant plus désolant qu'environ 7 listes seulement seront à l'Assemblée nationale. Et pour ce qui concerne les difficultés et les lenteurs, la mesure la plus urgente à prendre par le ministre de l'Intérieur, sans pour autant modifier le Code électoral, c'est d'augmenter les isoloirs dans tous les bureaux de vote pour permettre à 5 électeurs de voter en même temps, ou en tout cas d'être dans le même bureau de vote.

Dans l'avenir, la classe politique sénégalaise devra prendre son courage à deux mains, notamment les partis de gouvernement, pour épargner les Sénégalais de ces corvées mais aussi pour économiser les deniers publics. C'est pourquoi je pense qu'il y a un certain nombre d'axes que nous devons scruter.

 

"Nous devons empêcher les politiciens fantaisistes de jouer avec notre démocratie."

 

D'abord sur la suppression de la liste nationale : il ne faut pas que des petits groupuscules jouent sur la proportionnelle pour avoir une représentation nationale. En soi ce n'est pas une mauvaise chose, mais je crois que tout excès est nuisible et ce qui vient de se passer montre, à bien des égards, que c'est inacceptable.

Donc sa suppression et l'érection de 150 circonscriptions électorales à l'intérieur du pays, vont permettre aux habitants de ces circonscriptions électorales d'identifier leurs députés. Et une fois ceci fait, nous devrons mettre sur pied un certain nombre de filtrages. Autrement dit, exiger pour chaque liste, un parrainage de 2% des inscrits sur le fichier électoral de la circonscription électorale.

Il faudrait également exiger un nombre de parrains des élus locaux de la circonscription électorale, qu'ils soient des conseillers départementaux ou municipaux. Augmenter la caution parce que 15 millions, c'est insuffisant. Et exiger pour chaque liste qui participe aux législatives d'être présente au moins dans 3/5 des circonscriptions électorales du Sénégal.

Tout ceci empêcherait les politiciens fantaisistes de jouer avec notre démocratie qui a été bâtie à la sueur de sacrifices et de combats âpres qui ont permis au Sénégal d'être un modèle de démocratie en Afrique et dans le monde.

Mandat : pour la limitation, contre le cumul

"J'avais déclaré depuis longtemps que je ne serai pas investi sur les listes en 2017. Je rappelle que j'étais membre du Conseil municipal de Dakar sous ma propre bannière de 2009 à 2014. Et lorsqu'il s'agissait de renouveler les mandats je ne m'étais pas porté candidat. Je crois que cinq années de mandat électif c'est suffisant à mon avis.

Aujourd'hui le mandat présidentiel est limité à deux consécutifs. Cette même réforme doit être appliquée aux conseillers municipaux, départementaux. Cela permettra d'abord le renouvellement des hommes et des femmes. Ce qui permettra aussi le renouvellement des idées et des comportements.

 

"La classe politique doit ouvrir les chantiers de la limitation des mandats électifs, et contre les cumuls des mandats."

 

Il s'agit de mécanismes pour empêcher les politiques de s'accrocher et de s'éterniser au pouvoir, mais aussi l'oxygénation de notre démocratie, c'est-à-dire l'arrivée dans l'espace politique public d'hommes et de femmes nouveaux, avec un regard nouveau, des approches nouvelles, des idées nouvelles, et aussi très certainement des résultats nouveaux.

Je me l'applique moi-même et je souhaite que, dans les prochains mois, la classe politique sénégalaise ouvre les chantiers de la limitation des mandats électifs, et contre les cumuls des mandats.

Je ne peux pas dire que je suis dégoûté, sinon je m'érigerais en donneur de leçons, et je pense que moi-même, la manière avec laquelle je fais de la politique n'est très certainement pas la meilleure. J'en suis très convaincu par ce que j'ai dû commettre des erreurs. Nous devons avoir l'honnêteté de dire que la manière dont on fait de la politique au Sénégal, ce n'est pas par cette voie que nous allons nous en sortir.

Après ce mandat, les premiers chantiers sur lesquels je vais m'investir ce sera d'aider au changement des mentalités, d'une nouvelle citoyenneté, de contribuer à modifier les pratiques politiques. Sinon il va de soi que nous allons faire mille alternances mais nous resterons toujours sous-développés.

Nous sommes tous d'accord que nous devons changer nos mentalités, rompre avec le clientélisme politique et la facilité avec la conception qui fait que nous considérons le pouvoir comme une source financière à laquelle il faut accéder et la piller. Ce n'est pas une bonne chose cette manière avec laquelle nous faisons de la politique.

Investitures : "On n'en serait pas là si…"

"Il faut comprendre que quand quelqu'un veut être investi et qu'il constate qu'il ne l'est pas, c'est normal qu'il ne soit pas content. Et dans ces investitures il y a plus de mécontents que de contents. En tout et pour tout on ne pouvait investir que 330 candidats alors que les demandes dépassent de loin les milliers.

On aurait pu gérer les contestations en amont. En n'en serait pas là si, il y a six mois, on avait mis en place une commission nationale d'investiture qui regrouperait l'ensemble des membres de la coalition, élaborer un programme législatif signé par l'ensemble des candidats, et que soit édicté un code de conduite.

 

"À Benno, il n'y pas eu de critères clairs et précis pour les investitures."

 

Benno bokk yaakaar n'est pas une coalition, mais plutôt une fédération de coalitions. Cela est dû aux conditions de sa naissance. C'est en 2012, entre le premier et le second tour de l'élection présidentielle qui a porté Macky Sall au pouvoir, que les anciens opposants du Président Me Abdoulaye Wade se sont regroupés dans cette coalition. Cette coalition ayant gagné, a décidé de continuer son compagnonnage au niveau de l'Assemblée nationale. C'est dans cet ordre d'idées que nous sommes allés en coalition aux législatives suivantes.

Aux législatives de 2012 nous avions des critères précis. Les investitures étaient au prorata du nombre de suffrages obtenus par les candidats au premier tour. Donc c'était déjà clair au niveau de chaque coalition. Mais malheureusement pour ces investitures pour ces prochaines législatives, il n'y a pas eu de critères clairs et précis au niveau des coalitions. Cela explique les contestations.

Je suis sûr que le Président Macky Sall, l'ensemble de ses alliés, et les responsables de l'Apr trouveront des mécanismes pour vite dépasser cette situation. Le véritable enjeu des législatives n'est pas un enjeu de parti, mais un enjeu de régime, c'est de permettre au Président Macky Sall d'avoir une majorité à l'Assemblée nationale, sans laquelle il ne pourra plus gouverner le Sénégal.

Benno : la mort ?

"Ce n'est pas la première fois que les journalistes prédisent les funérailles de Benno bokk yaakaar (rires), mais nous résistons. Je ne vous apprends rien en vous disant que c'est la coalition qui a la plus grande longévité de toute l'histoire politique du Sénégal. En 2000, la coalition «Fal», qui avait porté Me Abdoulaye Wade au pouvoir, n'a pas duré plus de onze mois. Donc je crois que l'ouverture d'esprit qui caractérise et le Président Macky Sall, et l'ensemble des leaders de la coalition Benno, va nous permettre de dépasser cette situation. Personnellement, je suis en train de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour que les fissures constatées soient réparées.

 

"Il faut prendre au sérieux les menaces de vote-sanction."

 

J'estime que les menaces de vote-sanction et de boycott doivent être prises très au sérieux. Le Président Macky Sall parlera à ses militants et à ses responsables. Très certainement il reviendra avec eux sur les vrais enjeux de ces législatives. Le même comportement devra être adopté au niveau des partis alliés.

Une fois ces phases terminées, il faudra qu'on modernise la gestion de la coalition Benno bokk yaakaar, car il nous faut avoir des règles et des codes de conduite. Ce qui nous est arrivé avec le Rewmi ne doit plus jamais se répéter. Quand une coalition vous porte à l'Assemblée nationale et que vous la quitter, vous devez rendre les postes. Ce sont des dispositions prévues dans les Assises nationales que nous n'avons pas appliquées, malheureusement."


Auteur: Abdou Diawara – Seneweb.com - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (24)


Front National Sénégal Sunugal il y a 1 semaine (08:04 AM) 0 FansN°: 1
 :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 



LEGISLATIVES 2017 JOUR J-41



Au Prince princier & principe !

Wa Boolo 2017 boolo leen fi !

Wa Benno 2017 benno leen fi !

Wa Manko 2017 manko leen fi !

Wa Jubboo 2017 jubboo leen fi !

Wa Fenen bu kenn daas fananal !

Tous nous déclarons Fenn-Fennal

Ak Fitna-Fitnal persona non grata







BUNU KENN MERRE

DUNU MERRE KENN

Nous dirons non et non avec Macky

Car la rigueur de la carte blanche ne

Doit pas rimer avec cette clameur de

De la «carte noire de colères noire»

Ici tous le bloc allié Benno Bok Yakar

Appartient corps et âme à la superbe

Nouvelle Alliance Pour la République

On gouverne ensemble et on assume

Ensemble au-delà et par-delà toutes

Les fractures de ruptures de tout parti

Pour toute partie la patrie avant le parti

Gagner ensemble & Gouverner ensemble



SUNU REW SENEGAL SUNUGAL 2017

DENU KO BOK AK MACKY AK GNEUP





 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Damel Ak Teigne Cadior Ak Baol il y a 1 semaine (08:24 AM) 0 FansN°: 1
pour toute cette franchise déployée au départ et
à l'arrivée on lui pardonnera toutes les erreurs ici

pour toute cette franchise déployée au départ et
à l'arrivée on lui pardonnera toutes les erreurs ici

pour toute cette franchise déployée au départ et
à l'arrivée on lui pardonnera toutes les erreurs ici

pour toute cette franchise déployée au départ et
à l'arrivée on lui pardonnera toutes les erreurs ici
pour toute cette franchise déployée au départ et
à l'arrivée on lui pardonnera toutes les erreurs ici
Reply_author il y a 1 semaine (10:43 AM) 0 FansN°: 2
bradage du foncier de bambey par un agent communal plus riche que crésus, protégé qu'il est par son frère magistrat
Témoin De L'histoire il y a 1 semaine (10:55 AM) 0 FansN°: 3
après avoir vivement insulté l'honorable et digne fils du sénégal, l'imam mbaye niang, qui suite au wakh wakhète du président sur les cinq ans, lui a présenté sa démission et n'a pas troqué son honneur pour des strapontins liés à ses fonctions de membre du bureau de l'assemblée nationale. tu l'as insulté dans tous les médias sans qu'il ne pipe mot contre toi, dans son calme légendaire. je pense que tu dois être trop petit dans tes bottes maintenant que tu as décidé de quitter l'hémicycle.
dans la vie, il faut savoir raison gardée.
euleuk dou agne dou rèère wayé diar naa saur*, dit l'adage
litéralement: demain ne mange ni ne boit, cependant on doit y penser.

la vertu ne sera jamais l'égal du vice.
Témoin De L'histoire il y a 1 semaine (10:55 AM) 0 FansN°: 4
après avoir vivement insulté l'honorable et digne fils du sénégal, l'imam mbaye niang, qui suite au wakh wakhète du président sur les cinq ans, lui a présenté sa démission et n'a pas troqué son honneur pour des strapontins liés à ses fonctions de membre du bureau de l'assemblée nationale. tu l'as insulté dans tous les médias sans qu'il ne pipe mot contre toi, dans son calme légendaire. je pense que tu dois être trop petit dans tes bottes maintenant que tu as décidé de quitter l'hémicycle.
dans la vie, il faut savoir raison gardée.
euleuk dou agne dou rèère wayé diar naa saur*, dit l'adage
litéralement: demain ne mange ni ne boit, cependant on doit y penser.

la vertu ne sera jamais l'égal du vice.
Témoin De L'histoire il y a 1 semaine (10:55 AM) 0 FansN°: 5
après avoir vivement insulté l'honorable et digne fils du sénégal, l'imam mbaye niang, qui suite au wakh wakhète du président sur les cinq ans, lui a présenté sa démission et n'a pas troqué son honneur pour des strapontins liés à ses fonctions de membre du bureau de l'assemblée nationale. tu l'as insulté dans tous les médias sans qu'il ne pipe mot contre toi, dans son calme légendaire. je pense que tu dois être trop petit dans tes bottes maintenant que tu as décidé de quitter l'hémicycle.
dans la vie, il faut savoir raison gardée.
euleuk dou agne dou rèère wayé diar naa saur*, dit l'adage
litéralement: demain ne mange ni ne boit, cependant on doit y penser.

la vertu ne sera jamais l'égal du vice.
Témoin De L'histoire il y a 1 semaine (10:55 AM) 0 FansN°: 6
après avoir vivement insulté l'honorable et digne fils du sénégal, l'imam mbaye niang, qui suite au wakh wakhète du président sur les cinq ans, lui a présenté sa démission et n'a pas troqué son honneur pour des strapontins liés à ses fonctions de membre du bureau de l'assemblée nationale. tu l'as insulté dans tous les médias sans qu'il ne pipe mot contre toi, dans son calme légendaire. je pense que tu dois être trop petit dans tes bottes maintenant que tu as décidé de quitter l'hémicycle.
dans la vie, il faut savoir raison gardée.
euleuk dou agne dou rèère wayé diar naa saur*, dit l'adage
litéralement: demain ne mange ni ne boit, cependant on doit y penser.

la vertu ne sera jamais l'égal du vice.
Témoin De L'histoire il y a 1 semaine (10:55 AM) 0 FansN°: 7
après avoir vivement insulté l'honorable et digne fils du sénégal, l'imam mbaye niang, qui suite au wakh wakhète du président sur les cinq ans, lui a présenté sa démission et n'a pas troqué son honneur pour des strapontins liés à ses fonctions de membre du bureau de l'assemblée nationale. tu l'as insulté dans tous les médias sans qu'il ne pipe mot contre toi, dans son calme légendaire. je pense que tu dois être trop petit dans tes bottes maintenant que tu as décidé de quitter l'hémicycle.
dans la vie, il faut savoir raison gardée.
euleuk dou agne dou rèère wayé diar naa saur*, dit l'adage
litéralement: demain ne mange ni ne boit, cependant on doit y penser.

la vertu ne sera jamais l'égal du vice.
Raspoutine Local il y a 1 semaine (12:32 PM) 0 FansN°: 8
regardant ce type - je vois plutôt un escrot , un truend , un bouffeur des ressources publiques - voile derrière la tradition et son prétendu correlaire de sagesse locale ( kilifeu - imaan )

beukeunegg du pr et des millions de primes et salaires mensuel

sans aucun accord concret à la république du sénégal

no input in the country's économie but corruption in disguise.

diaspora denonce les fossoyeurs du senegal
Vous Payerez il y a 1 semaine (12:43 PM) 0 FansN°: 9
quel faux-cul! il parle comme une prostitué repentie. si ce crétin veut rendre service à son qu'il arrête définitivement la politique et s'éloigne de toute gestion des affaires publiques. c'est le genre de prédateurs de deniers publics qui bloquent ce pays depuis 1958.

tu rendra l'argent du public
demission doulsiguenneeh

tu es un escrot de la corruption politique. - quand l'heure de vérité arrivera vous rendrez tous

tout s'est en 2 décennies sur une génération. les voleurs de la république vont tous payer
de wade à macky y compris tous ces neomilliardaires et millionaires des alternoces et des apernoces
Manou il y a 1 semaine (08:24 AM) 0 FansN°: 2
cet homme se prend pour le machiavel de la politique sénégalaise tout en se donnant dans ses grandes interviews, les airs de grand homme politique visionnaire et respectif des institutions.



avant de créer des circonscriptions électorales, réformer la carte administrative du Sénégal d'abord avec 8 à 9 régions, pas plus. sinon, comment découper une région qui compte moins d'habitants que les parcelles assainies? changer les noms des régions qui ne doivent répondre à des critères que géographique. la région de saint louis deviendra ''le nord'', la casamance, ''le sud'', louga ''centre nord'' et kaolack ''centre sud'' ou tamba + matam ''sénégal oriental''. cette méthode contribuera à promouvoir une politique de villes qui mettront leurs dynamismes en concurrence. kaffrine, sédhiou, matam, ne méritent pas d'être ériger en régions, wade l'avait fait pour des raisons politiques, macky doit y mettre fin au nom de sa rupture. c'est le cas en france avec la nouvelle réforme administrative et la naissance d'entité comme ''auvergne-rhone-alpes'' ou ''les hauts de france''. un lander allemand est plus puissant que le Sénégal entier.



la limitation des mandats, c'est un must. regardez ce qu'elle a provoqué en france, hier : des centaines de députés sortis du système. quand je vois un wilane (maire de kaffrine, en passe de devenir député du département) profiter à la fois des erreurs de wade et celle de macky, je me dis que c'est un peu triste qu'un peuple qui se dit désormais éveillé, se fasse pourtant facilement avoir.



je pense que ces gens là sont incapable et incompétent de faire bouger le sénégal dans le contexte mondial actuel, au bout de 2 mandat, aujourd'hui de 7 et 5 ans et demain, 5 et 5 ans. c'est une connerie. le développement est avant tout un comportement et nos hommes politiques pensent avant tout à la polygamie, aux marabouts et leurs poches.
 il y a 1 semaine (08:25 AM) 0 FansN°: 3
Pourquoi Benno a duré? Parce que ceux qui dirigent l'Afp, le Ps, le Pit, la Ld, c'est des Vieillards qui n'ont plus aucune ambition politique et ont préféré sacrifier leurs partis respectifs.

Résultat: ces partis ont éclaté et les principales "substances" ont migré pour ne pas dire quitté pour voler de leurs propres ailes.

Vous les journalistes, il faut savoir faire une analyse.
Anonyme il y a 1 semaine (08:36 AM) 0 FansN°: 4
je ne rien contre toi je pense que dans une democracie il dois avoir des primere pour les parties autre chose je pense que on dois mettre fin a certain indemnite trop elever des deputes maire on dois eliminer les caisses noirs je suis tres choquer de voir 2 enfants perdu la mort a louga a cause probleme de voiture ou carburant chez les pompiers je demande pour l amour de dieu que on sois sincere et honnete de le plus dilapider l argent comme sa walassam
Ndiayed il y a 1 semaine (08:36 AM) 0 FansN°: 5
Quel faux-cul! Il parle comme une prostitué repentie. Si ce crétin veut rendre service à son qu'il arrête définitivement la politique et s'éloigne de toute gestion des affaires publiques. C'est le genre de prédateurs de deniers publics qui bloquent ce pays depuis 1958.
Reply_author il y a 1 semaine (09:27 AM) 0 FansN°: 1
il n'a pas 8 milliards..
Anonyme il y a 1 semaine (09:50 AM) 0 FansN°: 6
Bonnet blanc, blanc bonnet
Diouf il y a 1 semaine (10:23 AM) 0 FansN°: 7
je salue un grand homme politique, un des rares doué d'éthique, de probité morale mais surtout et surtout du respect de tous ses concitoyens. que le Pourvoyeur de l' Univers entier soit avec vous en tout et pour tout. Longue vie et bonne santé.
Heuchy il y a 1 semaine (10:34 AM) 0 FansN°: 8




Le Sénégal est une démocratie qui se construit. Nous devons donc être tolérant vis à vos de nous même. Je loue le courage de moustapha diakhate et sa franchise.

Kan par exemple certains disent k c la plus mauvaise assemblée de l'histoire! Il faut aller voir ki le dit. Ils sont suivis par des journalistes qui répètent comme des perroquets. Or c archi faux! L'assemblée est très bien gérée mieux qu'avant. Kan mm il reste bcp de chantiers

Anonyme il y a 1 semaine (10:49 AM) 0 FansN°: 9
un futur president
Watt il y a 1 semaine (11:39 AM) 0 FansN°: 10
Tout ce désordre a été voulu par vous mème dans la mesure où vous avez la majorité pour corriger au nom du peuple tout ce qu'il ne va pas.

Donc, ce n'est pas maintenant que vous allez nous casser les couilles !
Anonyme il y a 1 semaine (11:41 AM) 0 FansN°: 11
c est une fuite en avant car il est conscient que macky est fini
Anonyme il y a 1 semaine (12:12 PM) 0 FansN°: 12
On dirait qu'il est entrain de s'aménager une porte de sortie.
Anonyme il y a 1 semaine (12:13 PM) 0 FansN°: 13
Je cite : [Quand une coalition vous porte à l'Assemblée nationale et que vous la quitter, vous devez rendre les postes. Ce sont des dispositions prévues dans les Assises nationales que nous n'avons pas appliquées, malheureusement.]...

Et quand le peuple, qui vous a porté à l'assemblée nationale pour le représenter, est trahi, oublié, insulté.... Vous gardez quand même votre poste ?

A vous entendre, c'est comme si le vote du citoyen n'a aucune valeur, que la coalition est au dessus du citoyen. Disons "citoyen, vote et oublies ton député".
Anonyme il y a 1 semaine (12:50 PM) 0 FansN°: 14
Vous aviez toute la latitude en tant que président du groupe parlementaire de la majorité de mener ces réformes dont vous semblez être convaincu. Mais vous avez préféré la fermer et applaudir à toutes les conneries de votre leader entraînant ainsi la majorité dans le ridicule. Dimbalégnou ak sa ay propositions. Yoré pouvoir bi dafo touss bou paré di wakhantou
Reply_author il y a 1 semaine (13:46 PM) 0 FansN°: 1
tu as raison c'est un hypocrite qui nous prend pour des cons il avait plus de 2/3 des députés à sa disposition pourquoi il n'a pas fait les réformes dont il parle maintenant
ce qu'il ne pouvait pas faire dedans je me demande comment il va le faire dehors
ce monsieur diakhaté est à archiver au plus vite comme ses compères djibo niass tanor dansokho bathily savané robert sagna ect...
Le Sage il y a 1 semaine (13:22 PM) 0 FansN°: 15
MAIS VRAIMENT JE N AI JAMAIS VOTER POUR PA ABDOULAYE WADE. J AI SA NOLTALGIE; DEUKK BI DAY NEEKH KHOUMBA KONTE NAAKK SELON SON EXPESSION IL FAUT QU IL ARRIVE WAAY.
Anonyme il y a 1 semaine (13:36 PM) 0 FansN°: 16
Yémou Tie Niit Ki il y a 1 semaine (13:53 PM) 0 FansN°: 17
A chacun sa calculette pour faire de la politique au Sénégal.

De vrais mathématicien de la discipline.

Monsieur Diakhaté respecte un peu l'opinion.....
Anonyme il y a 1 semaine (14:33 PM) 0 FansN°: 18
Le Trésor français vient de communiquer au Président Emmanuel Macron un rapport sur la situation du franc CFA en relation avec le compte des opérations d’où il résulte qu’il faut conforter la division géographique de la zone CFA Afrique centrale et Afrique de l’ouest.

 :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 

Le Trésor français vient de communiquer au Président Emmanuel Macron un rapport sur la situation du franc CFA en relation avec le compte des opérations d’où il résulte qu’il faut conforter la division géographique de la zone CFA Afrique centrale et Afrique de l’ouest.

Alternatif il y a 1 semaine (14:43 PM) 0 FansN°: 19
Je vous invite à rejoindre notre nouveau parti qui s'appelle le PARTI SENEGALAIS NATIONALE (PSN) on est des jeunes ambitieux qui ambitionent de travailler le Sénégal notre seul interet. Le PSN vient de debuter et fait tout pour participer à l'election du président de 2019 parce que nous sommes ambitieux et puisque Macky Sall a gagné des elections alors que son partie n'etait pas celebre au Sénégal pourquoi pas nous. Je vous donnerais des infos plus larges sur l'assemblé qu'on va organiser pour nommer notre candidat a l'election du president de 2019 et la nomination des dirigeants du partie a Dakar en septembre. A bientot et vif le senegal.
Ab il y a 1 semaine (15:07 PM) 0 FansN°: 20
N° 19, tu as quel age?  :xaxataay:  :xaxataay:  au moins quelqu'un qui me fait rire ak koor bou metti bi. merci frere
Reply_author il y a 1 semaine (16:07 PM) 0 FansN°: 1
mon frère j'ai 30 ans meme si mes études ne sont pas loints je veux changé la plitique au sénégal avec mes camarades de parti et vous entenderez parler de nous inchallah pour l'éléction du président en 2019 parce ce que la politique appartient à tout le monde comme le sénégal pour l'instant on veut faire conaitre notre parit et gagner les éléctions inchallah.
Reply_author il y a 6 jours (17:26 PM) 0 FansN°: 1
xana c un parti d'extrême droite???
Anonyme il y a 1 semaine (15:09 PM) 0 FansN°: 21
yaw Moustapha Diakhaté ko yépp ?

APR comme le PS français.

Touss doléne ko ame !!!!

Anonyme il y a 1 semaine (15:19 PM) 0 FansN°: 22
Franchement , tous ces mecs , toute cette generation qui n'a rien reussi pour notre pays , ne reussira jamais rien pour notre pays . BASTA . Quand vont ils enfin nous fiche la paix et aller se la couler douce dans une retraite ( non ) meritee ?

Tous ces mecs , seule leur grande gueule les a foutu au sommet de ce pays . Eux memes savent qu'ils ne peuvent rien amener de concret a ce pays . Ils font semblant rek .

Partez . Laissez faire une nouvelle generation . NGOUR KENA DO KO NIEUDEU
Anonyme il y a 6 jours (18:44 PM) 0 FansN°: 23
Nous devons empêcher les politiciens fantaisistes de jouer avec notre démocratie.



Gros con tu es le premier fantaisistes à jouer avec les Sénégalais ! que intérêt perso



Thies. il y a 6 jours (22:42 PM) 0 FansN°: 24
Moustapha , eureure bingua khamni defguako tamou guene maa meti moy bi Serigne Sidy Mokhtar mbacke defarè liste touba tangua wakhsa sa wakh djou niaw dia . ba fimnènii soumala guisè sama khel si lolou lay dem .

Nguourou adouna waroul takh keneu di sopekou , ndakh loum yag yag dey diekh . ta bilahi serigne serigne touba dou morom .
Reply_author il y a 6 jours (01:17 AM) 0 FansN°: 1
serigne sidi moctar a dit publiquement sur la parité :"doufi am".
quelqu'un qui ne respecte même pas notre démocratie (une loi votée à l'assemblée sous wade le mouride himself),comment peut-on accepter sa liste???
ce serait le début de la fin de la démocratie au sénégal.
des gens nourris blanchis,vivant dans un territoire hors les lois de la république qui veulent prendre le pouvoir du peuple en plus!!!!on ne peut pas être juge et parti dans une démocratie.
je dirais aussi :"dou fi am".ce serait une erreur ùmonumentale,une trahison historique pour tous ceux qui laisseront faire."dou fi am tey,doyu fi am euleuk comme l'avait dit serigne moctar lui-même.

ps:des ânes fanatisés ne vont pas manquer de m'insulter,mais je respecte touba,son khalife et ses lois comme je respecte tous les les autres croyances du sénégal.
mais "dou fi am sinon ,transformons le sénégal en république islamique

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com