Ce que l'on reproche au Dg du Coud

  • Source: : Seneweb.com | Le 15 mars, 2017 à 07:03:48 | Lu 6900 fois | 43 Commentaires
content_image

Ce que l'on reproche au Dg du Coud

Cheikh Oumar Hanne est dans le viseur du Procureur de la République. Epinglé par le rapport 2014-2015 de l’Ofnac, le Directeur général du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud) risque la prison

Le rapport de l’Ofnac accuse Cheikh Oumar Hanne, responsable de l’Apr (maire de Ndioum), de fractionnement des commandes dans les marchés, l’octroi de subventions irrégulières, des pratiques de détournements de deniers publics et de faux et usage de faux. Outre l’action judiciaire, l’Ofnac demande dans son rapport que Cheikh Oumar Hanne soit relevé de ses fonctions de directeur du Coud et que toutes les mesures soient prises pour qu’il ne lui soit plus confié la responsabilité de diriger un organe public.

Dans le détail, le Directeur du Coud a effectué un certain nombre de  dépenses à l’occasion d’une cérémonie de visite, au Campus, du Chef de l’Etat. Le rapport constate le versement de subventions au Régisseur pour les dépenses suivantes : 8 millions FCFA destinés aux étudiants de l’Ucad, 15 millions FCFA pour l’habillement d’accueil pour les étudiants, 32 millions FCFA pour l’habillement des femmes  et des hôtesses du Coud, 34 millions pour la confection de tee-shirt, body et casquettes pour tous les étudiants et le personnel du Coud. Un total de 89 millions a été engagé pour la cérémonie d’accueil au Président de la République. Alors que la décision d’octroi des subventions est prise le 13 août 2015, et que la cérémonie était prévue pour le 31 décembre 2015. Il y a donc postériorité de la décision par rapport à l’événement  que les dépenses sont censées couvrir. Pire, le document démontre qu'il n'y a aucune trace de l'effectivité des dépenses: pas de procès verbaux de réception, pas de matières reçues dans le service.

 

 


Auteur: Seneweb news-RP (Walf Quotidien) - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (22)


Lol En Mars, 2017 (08:02 AM) 0 FansN°: 1
haha



Comme prevu macky obligé de reuheu quelques ndigeus APR pour controler la colere suscitee par l'arrestation de Khaf...



Cette histoire qui semblait etre une bonne idee pour lui risque de lui couter cher
Lisez Le Rapport  En Mars, 2017 (08:16 AM) 0 FansN°: 1
ay door pure fumisterie.

le rapport stipule plus de 440 millions de francs cfa et recommande la conduite d'une 2eme enquête pour aller plus dans le fond car forêts suspicions portant sur d'énormes sommes. pour rappel, cete enquête de l'ofnac découle d'une plainte qui a été déposée; elle était donc circonscrite. l'ofnac a transmis le rapport directement au procureur. alors pourquoi avoir attendu 1 an?! alors que pour khalifa le rapport de l'ige est passé par le pr! en moins de 2 il a été inculpé! sommes nous sérieux?

ce "hann" là ne sera pas inquiété outre mesure parce que primo il est poulaar (je suis peul 100% je le dis quand même) deuxio il est maire de ndioum et à été félicité par macky lors de sa tournée de la semaine dernière.

mentez, manipulez, trompez il en restera toujours!!!
Reply_author En Mars, 2017 (08:28 AM) 0 FansN°: 2
dans son premier rapport 2014-2015, l’office national de lutte contre la fraude et la corruption (ofnac) a mis à nu les tares de la gestion de cheikh oumar hann, directeur du centre des oeuvres universitaires de dakar (coud). les vérificateurs qui accusent le directeur du coud d’avoir tout fait pour saboter leur mission, demandent au président de la république, de limoger ce dernier.

«la corruption demeure une réalité plaignante au sénégal.» la présidente de l’office national de lutte contre la fraude et la corruption (ofnac), nafi ngom keita résume ainsi, l’un des maux des organismes publics et qui sape le développement du sénégal. dans son premier rapport sur la période 2014-2015, publié hier, l’ofnac a mis en lumière les pratiques corruptives qui s’opèrent au niveau de l’administration. dans le lot de ces structures qui se sont manifestées dans la mal gouvernance, figure en tête le centre des oeuvres universitaires de dakar (coud). suite à une dénonciation alléguant l’existence
de «dysfonctionnements et de graves irrégularités» dans la gestion de cheikh oumar hann, directeur de cette structure, les vérifications de l’ofnac retracent : «dans le cadre de la vente de matières réformées du coud, un commissaire priseur a été désigné. il a établi dans un procès-verbal de vente
immobilière daté du 9 juillet 2014.
ce procès-verbal présente le montant de 150 millions 161 mille 720 francs cfa comme produit de la cession de diverses matières réformées. de ce montant, le commissaire-priseur n’a reversé au coud
que 59 millions 391 mille 480 francs cfa.» après vérification, l’ofnac constate «une violation de la réglementation fixant les tarifs applicables aux prestations des commissaires-priseurs». «concernant la ferraille des pavillons des offres ont été reçues des soumissionnaires par les commissairespriseurs.
l’offre retenue se chiffre à 135 millions de francs cfa. le procédé utilisé par le commissaire-priseur consiste à double facturer les prestations à l’adjudicataire
et au coud», regrettent les services de nafi ngom keita. «le procès-verbal de vente mentionne aussi des frais relatifs à l’intervention de 18 manoeuvres. au total 13 millions 340 mille francs cfa ont été facturés au coud au titre des frais des manoeuvres. cependant le commissaire-priseur n’a pu produire
des pièces justificatives pour appuyer ces dépenses», souligne le rapport.
plus de 454 millions de subventions versés frauduleusement à des agents du coud d’après le document, dans le cadre des subventions, un montant
total des subventions de 454 millions 476 mille 81 francs a été accordé au coud à divers bénéficiaires.
cependant, les vérificateurs ont constaté que «pour l’essentiel, ces subventions concernent des montants importants versés à des agents du coud ou remis au régisseur, sans précision de leur objet».
de ce point de vue, ils font remarquer que «les subventions dans le principe devraient être versées à des personnes physiques ou morales extérieures au coud». aux yeux de l’ofnac, «l’octroi de subventions sans identification formelle des bénéficiaires est injustifiable dans une gestion budgétaire transparente ». de plus, il a été constaté le recrutement d’un agent posthume pour le compte d’un agent décédé le 8 novembre 2014 dans un accident de la circulation. «des salaires d’un montant mensuel de 275 mille francs ont été faits durant les mois de décembre et janvier
2014», indique l’ofnac.
son limogeage réclamé par l’ofnac dans cette gestion de gabegie, l’ofnac pointe du doigt le directeur du coud, cheikh oumar hann et l’accuse de «détournement de deniers publics». «relativement aux subventions sans bénéficiaires et en l’absence de pièces justificatives, les vérificateurs estiment être en présence d’un détournement de deniers publics dont les responsables sont le directeur du coud qui a accordé ces subventions en l’absence
d’autorisation du conseil d’administration et le comptable public qui a accepté de procéder aux décaissements sans les pièces justificatives requises et sans que les personnes bénéficiaires soient connues», déduisent-on. pire, l’ofnac signale que le successeur de abdoulaye diouf sarr au coud «a tout fait pour empêcher l’exécution correcte de la mission de vérification, menaçant ouvertement les membres de l’équipe, posant des actes d’intoxication et intimant
l’ordre aux travailleurs du coud de ne pas déférer aux convocations de l’ofnac». après avoir transmis ce dossier à la justice pour des poursuites pénales, l’ofnac demande au chef de l’etat, macky sall de «relever de ses fonctions», cheikh oumar hann pour «entrave à l’exécution normale d’une mission
de vérification et prendre toutes les mesures utiles pour qu’il ne lui soit plus confié la responsabilité de diriger un organisme public». ces conclusions ont été également transmises à l’autorité judiciaire compétente pour que les poursuites soient engagées.
Reply_author En Mars, 2017 (08:31 AM) 0 FansN°: 3
on est plus dans'le milliard que dans les 400 millions ( qui ne représentent que les subventions fictives). j'hallucine que l'on parle dans cet article de 89 millions. À surveiller de très près.

je vous déconseille de tricher sur ce rapport, vous connaissez très bien nafy ngom keita. guéneu fii toroxale lééne dou dara so moome! le parkireur est averti...
Anonyme En Mars, 2017 (08:07 AM) 0 FansN°: 2
sera t il l agneau du sacrifice pour maky?

Que non, aucun toucouleur ou militant APR ne sera emprisonné, la prison c est pour les wolofs et les opposants
Anonyme En Mars, 2017 (08:08 AM) 0 FansN°: 3
L'agneau du sacrifice.
Reply_author En Mars, 2017 (08:31 AM) 0 FansN°: 1
un âne plutôt
Reply_author En Mars, 2017 (11:21 AM) 0 FansN°: 1
tu m as tuer de rire.
il se nomme hann et non ane.

mdrrrrrrr
Anonyme En Mars, 2017 (08:10 AM) 0 FansN°: 4
on parle de 89 millions. sans commune mesure de ce qui est reproché à khalifa dugub . tout montant détourné doit être sanctionné. mais il faut pas surdimensionner moi je serais la justice j'aurais proposé qu'il rembourse et démis de ses fonctions. les politiques la presse et les marabouts veulent brûler le pays.un président n'est pas le "dernier" des sénégalais. laisser la justice faire son travail. sinon le pays sera ingouvernable. respecter la majorité silencieuse
Reply_author En Mars, 2017 (08:33 AM) 0 FansN°: 1
cest vous qui voulez brûlez ce pays bande d'incapables. on vous foutra tous au gnouf inchallah! mey wax mounaane 89 millions. kouleen yapp?
Reply_author En Mars, 2017 (08:49 AM) 0 FansN°: 2
ce qui me plait le plus dans cette histoire c'est que vous allez réussir à faire sortir nafy ngom de sa réserve ce que nous attendons nous les patriotes ... merci d'avoir ouvert la boîte de pandore...
Zadig  En Mars, 2017 (08:17 AM) 0 FansN°: 5
Prenez la précaution de relire vos articles avant de les publier pour éviter ces invompréhensions . Quels sont les éléments nouveaux sur ce qui est reproché au DG ?

La seule question qui mérite d être posée est de savoir pourquoi Mr Le Président n a pas donné suite à la recommandation de relever le DG ?
Rewmi Ab L En Mars, 2017 (08:19 AM) 0 FansN°: 6
Vous m'avez marché sur la langue;le pauvre; il risque d’être l’agneau du sacrifice
Pauvre Con En Mars, 2017 (08:36 AM) 0 FansN°: 1
le pauvre qui a manqué de respect aux enquêteurs qui a volé l'argent du cour pendant que les étudiants souffrent. le pauvre qui, quand le rapport l'a épinglé à joué aux arrogants? le pauvre voleur qui a été maintenu à son poste pendant que notre brave nadi ngom qui a tout donné à son pays avec force courage et intégrité a perdu son poste???? oh la la le pauvre....
Reply_author En Mars, 2017 (08:52 AM) 0 FansN°: 2
pauvres sénégalais... seuls nous sénégalais sommes pauvres dans cette histoire. tu penses à la précarité des étudiants et aux montants détournés tu as envie de vomir. quelle bande de cabots!
Mantes .fr En Mars, 2017 (08:19 AM) 0 FansN°: 7
je peux rembourser cette somme. je croyais avec tout ce boucan que c’étaient des milliards



Reply_author En Mars, 2017 (08:41 AM) 0 FansN°: 1
woooy ! tey rek la waarou ! la stratégie de l'âme est donc de ministre le montant puis de venir nous dire que c'est faible et que vous pouvez rembourser? hahahahahaha wouyaayoooy!
le montant réel tourne autour d'un milliard plus une enquête complémentaire à mener . allez lire le rapport.
Reply_author En Mars, 2017 (08:50 AM) 0 FansN°: 2
dans son premier rapport 2014-2015, l’office national de lutte contre la fraude et la corruption (ofnac) a mis à nu les tares de la gestion de cheikh oumar hann, directeur du centre des oeuvres universitaires de dakar (coud). les vérificateurs qui accusent le directeur du coud d’avoir tout fait pour saboter leur mission, demandent au président de la république, de limoger ce dernier.

«la corruption demeure une réalité plaignante au sénégal.» la présidente de l’office national de lutte contre la fraude et la corruption (ofnac), nafi ngom keita résume ainsi, l’un des maux des organismes publics et qui sape le développement du sénégal. dans son premier rapport sur la période 2014-2015, publié hier, l’ofnac a mis en lumière les pratiques corruptives qui s’opèrent au niveau de l’administration. dans le lot de ces structures qui se sont manifestées dans la mal gouvernance, figure en tête le centre des oeuvres universitaires de dakar (coud). suite à une dénonciation alléguant l’existence
de «dysfonctionnements et de graves irrégularités» dans la gestion de cheikh oumar hann, directeur de cette structure, les vérifications de l’ofnac retracent : «dans le cadre de la vente de matières réformées du coud, un commissaire priseur a été désigné. il a établi dans un procès-verbal de vente
immobilière daté du 9 juillet 2014.
ce procès-verbal présente le montant de 150 millions 161 mille 720 francs cfa comme produit de la cession de diverses matières réformées. de ce montant, le commissaire-priseur n’a reversé au coud
que 59 millions 391 mille 480 francs cfa.» après vérification, l’ofnac constate «une violation de la réglementation fixant les tarifs applicables aux prestations des commissaires-priseurs». «concernant la ferraille des pavillons des offres ont été reçues des soumissionnaires par les commissairespriseurs.
l’offre retenue se chiffre à 135 millions de francs cfa. le procédé utilisé par le commissaire-priseur consiste à double facturer les prestations à l’adjudicataire
et au coud», regrettent les services de nafi ngom keita. «le procès-verbal de vente mentionne aussi des frais relatifs à l’intervention de 18 manoeuvres. au total 13 millions 340 mille francs cfa ont été facturés au coud au titre des frais des manoeuvres. cependant le commissaire-priseur n’a pu produire
des pièces justificatives pour appuyer ces dépenses», souligne le rapport.
plus de 454 millions de subventions versés frauduleusement à des agents du coud d’après le document, dans le cadre des subventions, un montant
total des subventions de 454 millions 476 mille 81 francs a été accordé au coud à divers bénéficiaires.
cependant, les vérificateurs ont constaté que «pour l’essentiel, ces subventions concernent des montants importants versés à des agents du coud ou remis au régisseur, sans précision de leur objet».
de ce point de vue, ils font remarquer que «les subventions dans le principe devraient être versées à des personnes physiques ou morales extérieures au coud». aux yeux de l’ofnac, «l’octroi de subventions sans identification formelle des bénéficiaires est injustifiable dans une gestion budgétaire transparente ». de plus, il a été constaté le recrutement d’un agent posthume pour le compte d’un agent décédé le 8 novembre 2014 dans un accident de la circulation. «des salaires d’un montant mensuel de 275 mille francs ont été faits durant les mois de décembre et janvier
2014», indique l’ofnac.
son limogeage réclamé par l’ofnac dans cette gestion de gabegie, l’ofnac pointe du doigt le directeur du coud, cheikh oumar hann et l’accuse de «détournement de deniers publics». «relativement aux subventions sans bénéficiaires et en l’absence de pièces justificatives, les vérificateurs estiment être en présence d’un détournement de deniers publics dont les responsables sont le directeur du coud qui a accordé ces subventions en l’absence
d’autorisation du conseil d’administration et le comptable public qui a accepté de procéder aux décaissements sans les pièces justificatives requises et sans que les personnes bénéficiaires soient connues», déduisent-on. pire, l’ofnac signale que le successeur de abdoulaye diouf sarr au coud «a tout fait pour empêcher l’exécution correcte de la mission de vérification, menaçant ouvertement les membres de l’équipe, posant des actes d’intoxication et intimant
l’ordre aux travailleurs du coud de ne pas déférer aux convocations de l’ofnac». après avoir transmis ce dossier à la justice pour des poursuites pénales, l’ofnac demande au chef de l’etat, macky sall de «relever de ses fonctions», cheikh oumar hann pour «entrave à l’exécution normale d’une mission
de vérification et prendre toutes les mesures utiles pour qu’il ne lui soit plus confié la responsabilité de diriger un organisme public». ces conclusions ont été également transmises à l’autorité judiciaire compétente pour que les poursuites soient engagées.
Anonyme  En Mars, 2017 (08:34 AM) 0 FansN°: 8
bonjour je tenais a reagir sur cet article je oense il faut savoir raison garder et savoir que le DG du coud a beaucoup fait pour cette institution à commencer par le relevement des salaire des temporaire et vacataire . il a cherche des partenaires pour l 'edification de nouveaux pavillions et surtout un restaurant de neuf mille place .

quelqu'un qui gere plus de 19 milliard on le reproche cette somme durant sa gestion je pense que ceux qui disent qu'il n'y a pas de tracabilite dans les depenses ne connaissent pas comment fonctionne l 'institution.

un exemple tres simple tu peux faire une commande 1000 articles et le fournisseurs vous livre la moitie en attendant le complement il vous delivra qu'un bl provisoir .
Reply_author En Mars, 2017 (08:43 AM) 0 FansN°: 1
et khalifa sall combien il gérait? combien de personnes concernées ? cest sa votre stratégie du jour? mentir sur le montant et minimiser ? il est où le cheikh oumar hann arrogant qui menaçait de faire limoger nafi ngom avant la fin de son mandat ? senegal moo neekh!
Reply_author En Mars, 2017 (08:47 AM) 0 FansN°: 2
et il est où le oumar hann arrogant et impoli qui menaçait les enquêteurs dileen diaay rèèw? il s'agit de près d'un milliard et de fortes suspicions sur la gestion globale qui devaient faire l'objet d'une deuxième enquête qui na bien sûr jamais été menée parce que la presidente a été limogée avant la fin de son mandat
Anonyme En Mars, 2017 (08:46 AM) 0 FansN°: 9
Qui se rappelle du lancement de la réparation de la route Kaolack-Fatick ? Le PM avait fait un grand show politique. Les militants de toutes les régions ont été convoyés par Ndiaga Ndiaye jusqu'à Kaolack. C'était en Décembre 2014. Le PM avait dit que ce sont des travaux de 10 milliards qui seront livrés dans 14 mois, c'est à dire en Mars 2016. Nous sommes en Mars 2017. Cela fait un an de retard. Et lorsque certains médias ont commencé à en parler le pouvoir de Macky, comme d'habitude a lancé une vague de communication. Et de celle ci, ils nous dire encore, en utilisant le responsable des travaux, que la livraison se fera en Janvier 2017. Encore deux mois de retard sur cette deuxième date. Tant qu'ils auront des fanatisés qui oublient aujourd'hui ce qu'ils avaient dit hier, ils continueront de croire à la possibilité de tenir le peuple par des mensonge.
Reply_author En Mars, 2017 (09:06 AM) 0 FansN°: 1
merci . mentir, se dédire, piller, voler, tricher et diviser rekk lañou xame wayyé tout cela aura une issue négative et celle ci est proche, très proche.
Anonyme En Mars, 2017 (09:28 AM) 0 FansN°: 10
vous savez les gens qui connaissent le coud savent qu'avec l 'arrive de cheich omar hanne le coud a fait un bond en avant sans commune mesure .et le tout le monde le sais ici on parle de au tout au plus 500 millions alors que sur cette sommes retirer pres de 200 millions donner aux etudiants lors des bavures policiers a l' ucad.

il faut savoir raison garde concernant le commissaire priseurs c'est touit a fait normal qu'il est des maneouvres pour l 'excution des taches meme le magasinnage de materiel est facture arreter d'etre mechant en l 'encontre du dg du coud
Reply_author En Mars, 2017 (09:53 AM) 0 FansN°: 1
xanaa un bond en avant pour toi petite merde? tu as été payé combien pour ce commentaire? que le ribba que tu as partagé avec l'âne du coud se transforme en constipation chronique pour toi tchim.
Anonyme En Mars, 2017 (09:32 AM) 0 FansN°: 11
Man wakhouma lolou yeup non mais allo quoi!!!! 89 millions pour l'acceuil du president?????? Combien de bourses? combien de tables bancs pour les ecoles reculées ???? combien de salles de classes dans les villages?? Je penses que nous senegalais et Afriquains n'allons jamais jamais jamais emerger! Vive une troisieme guerre mondiale que tous les feneants les dechets, les racistes, hypocrytes, fanatiques meurent et que le monde soit reequilibré! C'est le seul moyen je vous assures!
Reply_author En Mars, 2017 (09:50 AM) 0 FansN°: 1
mooo le pire est que les détournements portent sur plus de 15 fois cette de 89 millions! je partage totalement ton indignation. Ñii bone laniou deff!
Anonyme En Mars, 2017 (10:19 AM) 0 FansN°: 12
moi payer je suis loin d 'être payer je sais ce que j affirme plusieurs directeurs sont passes au coud mais les réalisations faites par mr hanne son sans commune mesure pour le coud en terme d 'investissement humaine que matériel c'est grâce a lui qu'on a de nouveaux pavillons c'est une coorperation avec des partenaires. demandons aux etudiants s 'il n ont pas ete rembourser pour lors de la bavure policier.

cesser d'etre mechant dieu à horreur des envieux laisser le tranquile
Foulbés! En Mars, 2017 (10:22 AM) 0 FansN°: 13
IL est des NOTRES. Il ne sera pas inquiété. Khalifa Sall n'est pas un vrai peul.

FOULBES!!!
Anonyme En Mars, 2017 (10:43 AM) 0 FansN°: 14
Le Directeur général de l'Ena doit être aussi subir la même vérification.
Anonyme Dom Rewmi En Mars, 2017 (11:07 AM) 0 FansN°: 15
LA POSTE FINANCE où des millions ont été détournés DE 2012 à 2014 qui se trouvait dans le rapport de L'OFNAC tous les voleurs en prison . :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Diao En Mars, 2017 (11:16 AM) 0 FansN°: 16
allez au crous c pire que le coud du n'importe quoi L'OFNAC doit venir auditer et verifier comment il depense largent des surfacturation comme c'est pas possible c'est vraiment dommage pr une institution comme leCROUS
Reply_author En Mars, 2017 (12:53 PM) 0 FansN°: 1
lofnac l'avait prévu et c'est écrit dans le rapport. mais ca n'a jamais été fait vu qu'on a démis sa présidente
Anonyme En Mars, 2017 (11:21 AM) 0 FansN°: 17
sall macky :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Anonyme En Mars, 2017 (12:00 PM) 0 FansN°: 18
Je viens de lire sur le site d’information Seneweb un article intitulé « affaire Khalifa Sall : Macky à fond la caisse ».

On y apprend que le Président Sall soutient : «Sur les rapports de l’Inspection générale d’Etat (Ige), Macky Sall se veut clair. Il défie quiconque d’apporter la preuve qu’il met sous le coude un quelconque rapport de l’Ige à l’exception du dossier du Fesman.



Il explique que seul le rapport du Fesman a fait l’objet de recommandations et n’a pas été suivi. Au motif simple que, « socialement, il ne pouvait pas admettre que l’on envoie en prison en même temps Sindiély et Karim Wade ».

Eh bien nous relevons votre défi, mister President!

Deux interprétations possibles :



• La première, plus plausible, c’est qu’il y’a énormément de rapports des corps de contrôle encore sous le coude du Président qui en fait un moyen de pression et de débauchage politique. Nous savons tous que les politiques font faire tout et n’importe quoi à certains hauts fonctionnaires et magistrats avides et ambitieux pour ensuite s’en servir de fusibles si ça tourne au vinaigre.



En réalité, nous ne parlons pas du suivi administratif des recommandations de l’ige, monsieur le Président, mais des suites judiciaires lorsqu’il y’a mal gouvernance, détournement de deniers publics ou toute autre faute grave.



C’est le lieu de rappeler au Président Macky l’une de ses nombreuses promesses électorales non tenues. En effet, au titre de la lutte contre la corruption dans son programme YONU YOKUTTE, il avait inscrit entre autres mesures :

- Renforcement des organismes et corps de contrôle et de régulation (CNLCC, l’Inspection générale de l’État (IGE), la Cour des Comptes ou l’Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP)) et leur donner une autonomie budgétaire

- Accord du droit de saisine de la justice pour la CNLCC ainsi que la Cour des Comptes en cas de carence du parquet.



Rien n’a été fait.

• La deuxième : si cette affirmation du Président est exacte, c’est que le procureur ne fait pas son boulot ou le fait à la tête (politique) des mis en cause.

Alors, monsieur le procureur, s’il est avéré que tous les rapports de l’IGE (et des autres corps de contrôle) vous ont été transmis par le Président de la République ou la chancellerie, dites nous donc, comme vous avez été si promptes à le faire avec l’affaire Khalifa Sall, où vous en êtes avec :



1- L’affaire du titre foncier 1975/R relatée dans les rapports de l’IGE 2013, de la Cour des comptes et d’autres corps d’inspections ont épinglé la gestion de Amadou Ba le DGID de l’époque et Mamour Diallo le chef de bureau des domaines tous deux désormais membres éminents de l’apr pour des dizaines de milliards de préjudice;



2- le rapport de l’IGE dans l’affaire PETRO-TIM qui interpelle tous les acteurs de cette farce, ministres et membres de l’Apr;

3- le scandale de la privatisation et de la gestion du KING FAHD HOTEL, impliquant racine sy, relevé par le rapport IGE 2013 et étouffé car le bonhomme a rejoint l’apr

4- le même racine sy épinglé pour sa gestion nébuleuse à la tête de la CSS par un rapport de la cour des comptes

5- Samuel Sarr (proche du couple présidentiel), a été épinglé dans le scandal du navire pétrolier OLINDA qui a couté 9 milliards à l’Etat du Sénégal : l’IGE, dans son rapport public 2013 a même demandé l’ouverture d’une information judiciaire contre lui

6- Baila Wane, devenu thuriféraire du régime Sall, épinglé par l’IGE pour un détournement de 3 milliards à la LONASE (il se justifie en disant qu’il agissait sur ordre de Wade pour financer sa campagne)



7- Le rapport de l’ige, à propos du FESMAN, a épinglé l’entreprise UCBS de Loum Diagne qui, en complicité avec le ministère des finances, a compromis des dizaines de milliards. Syndjély wade, contrairement au prétexte servi par le Président Sall, aurait tout justifié. Les principaux mis en cause auraient menacé de déballer et se la coulent douce;



8- Les surfacturations de Awa Ndiaye

9- L’affaire SECURIPORT pour laquelle Ousmane Ngom a été épinglé

10- Samuel Sarr a été de nouveau épinglé par le rapport de la Cour des Comptes 2010 pour un ensemble de fraude et de malversations à la SENELEC (période 2003 à 2009) impliquant MYNA DYSTRIBUTION



11- Les rapports de la cours des comptes ont épinglé les gestions calamiteuses de la caisse de dépôts et consignation et de la CSS (encore Racine Sy) dur les transactions foncières de Bambilor et l’affaire du monument de la renaissance

12- Le rapport de l’OFNAC 2014-2015 a épinglé le dg du COUD, Cheikhou Omar Hanne sur des détournement avérés, l’ofnac avait proposé qu’il soit relevé, interdit de toute position publique et poursuivi. Actuellement, il y’a une autre dénonciation à ‘ofnanc signalant qu’il prélève 150 millions par mois du COUD, Nafi Ngom était sur le point d’ouvrir une seconde enquête lorsqu’elle a été limogée;



13- Rapport de l’ofnac sur les détournements de timbres fiscaux et de fausses quittances à la DGID, des milliards ont été compromis;

14- Le rapport 2015 de l’ARMP épingle la Sénélec sur les passations de marchés

15- Le même rapport a épinglé le dg de l’ASER, ANTOU GUEYE SAMB, membre de l’apr Ngor, pour des pratiques graves de connivence avec MYNA DISTIBUTION encore, faisant perdre plusieurs milliards. Aucune suite sinon son recasement comme commissaire membre de la Commission de Régulation du Secteur de l’électricité.

Cet échantillon n’est pas exhaustif car la liste est très longue encore.



Monsieur le procureur, le jury du peuple au nom duquel vous « poursuivez » veut la vérité.



S’il vous plait, pas de menaces félines ni d’invectives « républicaines ». Nous voulons d’un débat « civilisé ». Des faits, des chiffres, LA VERITE.



Ousmane Sonko







Reply_author En Mars, 2017 (13:05 PM) 0 FansN°: 1
"nous voulons d’un débat « civilisé »" tu es qui petit? couillon va chercher un job.
Anonyme En Mars, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 19
laissez le il est le seul dg qui a recruter 400 jeunes de son village
Anonyme En Mars, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 20
laissez le il est le seul dg qui a recruter 400 jeunes de son village
Anonyme En Mars, 2017 (13:03 PM) 0 FansN°: 21
laissez le il est le seul dg qui a recruter 400 jeunes de son village
Anonyme En Mars, 2017 (13:16 PM) 0 FansN°: 22
DU HAUT DE L'ECHELLE POLITIQUE JUSQU'EN BAS ET VICE ET VERSA



TOUS DES POURRIS !



par contre seuls ceux dans l'opposition sont sur la sellette ou vont à Reubeus cherchez l'erreur.



il n'y a que les voleurs de poulets pour être emprisonnés sans jugement durant des mois voire des années.



Vivement la présidentielle et ne pas se tromper de candidat ....la perle rare n'est pas encore née, tous partis confondus ont leurs grands voleurs; ils sont épinglés suivant la nouvelle mouvance gouvernementale !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com