La chronique de Doudou Diène : «Jeunes journalistes, votre attention s’il vous plait»

  • Source: : Seneweb.com | Le 13 mars, 2017 à 20:03:22 | Lu 11365 fois | 38 Commentaires
content_image

Doudou Diène, journaliste sénégalais

Placard ! Vous avez bien dit placard ! Eh bien, voilà l’endroit idéal dans lequel je m’étais réfugié depuis belle lurette, d’autant qu’on m’avait appris que lorsqu’on a tendance à se montrer, l’on risque souvent de s’exposer aux balles des tireurs embusqués. En termes moins métaphoriques, j’avais opté pour un silence médiatique de bon aloi, m’appuyant, pour ce faire, sur cette logique cartésienne et cette franchise rabelaisienne qui m’obligeaient à faire place nette, au bénéfice de mes jeunes confrères.

Faute d’avoir raison, j’avais donc mes raisons. Et voilà que, pour une prétendue bonne cause, l’on me demande de quitter l’arrière boutique pour m’afficher à la pleine lumière de la vitrine. A mes risques et périls, sans doute ! Car, ce qui est sûr c’est que j’accuse maintenant un certain retard sur le plan professionnel. Ce qui est certain, c’est que des efforts d’adaptation s’imposent de ma part. Ce qui est évident, c’est que je dois tenter d’être à la hauteur de ce qu’attend de moi Michel Diouf (*) qui, grâce à sa courtoisie exquise et à sa subtilité intellectuelle, m’a poussé à reprendre la parole.

Ce qui est indéniable, c’est que je serai jugé, sans concession. Surtout par de nombreux jeunes confrères qui peuplent les médias sénégalais car, sans préavis de réflexion et sans prétention aucune, j’ai bien envie de leur dire, un peu et même un petit peu plus qu’un peu, ce que je pense de leurs prestations professionnelles. Au risque, d’ailleurs, de les égratigner. Mais, que voulez-vous ? Ça ne gratte que là où ça démange.

Reproche de première rangée, première catégorie donc : certains de ces jeunes confrères ont souvent tendance à confondre information et opinion. Comment faire comprendre alors, quand on ne comprend pas, soi même, qu’entre l’information et l’opinion, il y a une différence de nature. En effet, l’information est bien un jugement d’existence, alors que l’opinion est un jugement de valeur.

En d’autres termes, une information peut et doit se prouver. Une opinion est, au contraire, une affirmation subjective qui n’a pas, en elle-même, plus de certitude que l’opinion adverse, même si, telle opinion est tenue pour plus raisonnable qu’une autre. Etablir la différence relève simplement d’une démarche professionnelle qui exige de comparer, de recouper, d’opposer au besoin, les versions d’un même thème, pour s’approcher de la vérité. Une vérité qui permet souvent de percevoir aussi bien les mensonges d’expression que les mensonges d’intention de bien des politiciens sénégalais ; ces politiciens qui ont souvent des relations fort complexes avec la vérité. Ce qui peut permettre, dans bien des cas pour des jeunes confrères, d’éviter de se livrer à des conclusions à caractère hypothéticodéductif.

Voilà quelque peu pour les précautions à prendre pour le fond. Et ce qui ne devrait rien gâter, c’est le soin à apporter à la forme. Une forme qui écarte un langage relâché, épousant les contours d’une familiarité inadéquate et de la vulgarité, de l’incongruité verbale, de l’hérésie sémantique ou de l’outrage terminologique. Au demeurant, aucune obligation de faire preuve de coquetterie intellectuelle, mais nécessité de retenir que le «style c’est l’homme», afin de ne pas tomber dans le domaine de ce mimétisme qui pousse à faire partie de ces idiots utiles qui avalent tout : la sucette, le bâtonnet et le papier d’emballage. N’en jetez plus ! me direz-vous.

Alors, permettez-moi, avant de retourner à mon placard, d’envoyer un bouquet de compliments dans le jardin de certains de mes confrères que je garde en haute estime : Mansour Sow, Martin Faye, Laye Diaw, Oumar Seck, Ibrahima Sané, Momar Lô, Mbaye Sidy Mbaye, Pathé Fary Diop, Diadji Touré et le défunt Ibrahima Bayo, ces seigneurs du micro, ces couturiers de mots, ces tailleurs d’idées, ces brodeurs de formules, ces merveilleux journalistes ayant l’étoffe de grands professionnels. Je me dois, pour mille raisons, de leur dire merci. Non pas un merci de convenance, mais bien un merci tout sucre, tout miel. Un merci qui, pour cette chronique, constitue le fin mot et le mot de la fin.

Doudou Diène

* À l’occasion de la journée internationale de la Radio, Michel Diouf, directeur de Radio Sénégal, avait demandé à Doudou Diène, de s’adresser aux auditeurs, par le biais d’une chronique. Le texte a été diffusé dans le Journal parlé de Radio Sénégal, le 13 février 2017.

Doudou Diène a été, notamment, le présentateur vedette du journal de 13 heures de Radio Sénégal  


Auteur: seneweb News - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (35)


Anonyme En Mars, 2017 (21:03 PM) 0 FansN°: 1
À chaque 13heures j écoutais Doudou Diene.



une référence.
Reply_author2 En Mars, 2017 (06:06 AM) 0 FansN°: 1
en lisant les premiers lignes, je me suis dit "waw, mais quelle pretention" mais j´ai compris le pourquoi d´une telle declaration.
c´est le sentiment que bcp ont de ce pays, ces pseudo-journalistes vont mener ce pays a la derive, a la mediocrite et c´est au pouvoir de faire le menage. on ne peut pas faire du journalisme sans l´apprendre le metier. c est pas possible car sinon cela mene au jacasseries digne de borne fontaine. ce qui se passe surtout ds les revues de presse est ridicule. il faut vte arretez ca sinon le debat d´idee au senegal restera ce qu´il est: insultes, fausses allusions, attaques personelles, sournoiseries et j´en passe.
Moo En Mars, 2017 (07:36 AM) 0 FansN°: 2
rester au placard est un crime, laisser la jeune generation se cogner contre le mur vous ne devez pas le faire, vous et beaucoup d;autres journalistes de votre generation qui m;ont aide a parfaire mon francais, vous devez sortir de votre placard le plus souvent possible pour aider cette nouvelle generation de journalistes
Anonyme En Mars, 2017 (21:04 PM) 0 FansN°: 2
Mais merde commetez ! Commetez cet artile!
Anonyme En Mars, 2017 (21:12 PM) 0 FansN°: 3
Plaisir ,ces sénégalais s intéressent à la luttes ,faits divers et politique.ce chronique est très DEEP :emoshoot: 
Sathies En Mars, 2017 (21:16 PM) 0 FansN°: 4
BEAUCOUP DE JOURNALISTES ONT BESOIN D ÊTRE ENCADRES
Lynx En Mars, 2017 (21:29 PM) 0 FansN°: 5
M. Diène merci pour cette contribution qui a le mérite de dénoncer l'une des tares des journalistes sénégalais.

Il faut aussi ajouter que :

- Il ne prennent jamais de reculs face aux faits ;

- ils ont un fible niveau de culture générale paradoxalement

- il analyse souvent comme des militants de partis politique. Rien qu'en leur piétant oreille on peut deviner leur "affinité" politique ;

- Il y en a de plus en plus qui sont tout simplement des corrompus ;

- ils ont souvent tendance á se considérer comme des doneurs de leçons.



La liste des tares est loin d'être exhaustive.
Faram Facce En Mars, 2017 (22:16 PM) 0 FansN°: 1
dommage que cette belle chronique risque de ne pas être bien comprise pour la plupart car le niveau de nos journalistes est devenu tellement bas que rares sont ceux qui pourront y déceler les subtilités et en saisir la quintessence.
Anonyme En Mars, 2017 (21:44 PM) 0 FansN°: 6
Une belle plume digne d'un journaliste professionnel. On sent la vieille et bonne école.
Anonyme En Mars, 2017 (21:46 PM) 0 FansN°: 7
Le duo Doudou Diene avec Abdoulaye Diaw pour un reportage d'un match de football

Diarona Lounèk
Anonyme En Mars, 2017 (21:49 PM) 0 FansN°: 8
Doudou, une référence. Et le texte est la parfaite illustration du professionnalisme de l'homme. Merci Grand dans nous replonger dans l'Univers du Journalisme. Du Journalisme. à l'état pur.

Un de vos admirateurs depuis Louga
Okacha En Mars, 2017 (21:49 PM) 0 FansN°: 9
Ah la belle époque, Doudou DIENE, Abdoulaye DIAW, Balla Basse DIALLO, Golbert DIAGNE, Sathiomby, je me rappelle comme si c' était hier. Merci de nous avoir fait aimer le journal parler de l' ex O R T S Longue vie à vous et quant au feu Balla Basse DIALLO, que la terre de son Ziguinchor Natal lui soit légère. Ces anciens méritent d' être appelés JOURNALISTES. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Reply_author En Mars, 2017 (22:03 PM) 0 FansN°: 1
le dimanche soir
Papaito En Mars, 2017 (22:06 PM) 0 FansN°: 10
Mille fois merci Senior Diene. Un de vos anciens élèves qui gardent d'excellents souvenirs de vous au lycée Faidherbe. Ne retournez pas au placard, restez en studio et gardez le micro!!!

Que du plaisir pour nous tous!!!
 En Mars, 2017 (22:21 PM) 0 FansN°: 11
Anonyme En Mars, 2017 (22:25 PM) 0 FansN°: 12
Qui peut dire ou est ce qu on peut retrouver les Audios de journal parle de Doudou Diene?
Baayfaalbujaaxele En Mars, 2017 (22:31 PM) 0 FansN°: 13
Ce qui est inquietant c'est la proliferation, tout azimuth;de toutes ces chaines de television

qui ne servent ni a informer objectivement le peuple ou encore, a eduquer et qui au finish; sont des veritables tannieres de "cancres buzziers intello new look".Je pese mes mots..

Il s'y trouve de veritables amateurs qui "piaillent a longueur de micro pour ne rien dire de

concret'.Il faut et tout de suite, un grand coup de balai.Je ne fais que dire ce qu'on nous

offre comme spectacle sur nos ecrans de television multi-chaines de pagaille.

Les pauvres victimes sont ces innnocents enfants qui imitent et seront demain une copie

plus originale que le "master copy"Il y'a de quoi s'inquieter de ce que sera demain...

L'exercice de ce travail comme tout autre, requiert beaucoup de tact et de professionalisme.

Lea aventuriers n'y ont pas leur place et malheureusement,et c'est de cela qu'il s'agit...
Anonyme En Mars, 2017 (22:53 PM) 0 FansN°: 14
LE JOURNALISME DE CETTE EPOQUE AVAIT UNE QUALITE: IL N ETAIT PAS VULGAIRE.

AUJOURDUI LES REVUES DE PRESSE SONT FAITES PAR DES GENS GROSSIERS ET INCULTES, GRANDES GUEULES A LA LIMITE DE L ILLETRISME
Admirateur En Mars, 2017 (23:30 PM) 0 FansN°: 15
Toujours égal à lui même ce grand journaliste qui est Doudou Diene.Avec Mansour Sow à 13h sur Radio Sénégal...?Quel plaisir sans oublier Omar Seck aussi.Gni gnou journalistes waay.Doudou Diene l homme de "une fois passe deux fois lasse trois fois casse". Grand Doundeul.Clin d œil à Mbaye Amar Mbaye Mademba Thiam et INSA Ndiaye des inconditionnels de ce grand Homme.
Zicanonyme En Mars, 2017 (23:41 PM) 0 FansN°: 16
Vous en oubliez en omettant de cited Sidy el Harby ndiaye ,qui a former beaucoups d'entre ceux que avez precité,Mais aujourd'hui on ne lit plus que des nuls
Las En Mars, 2017 (23:52 PM) 0 FansN°: 17




Aujourdhui beaucoup d entre eux n ont pas un niveau journalistique et sont tres jeunes, certains n ont meme jamais ete dans l enseignement superieur , bref tout s apprend sur le terrain mais cela ne suffit pas.

Il ya une ethique deontologique et des regles a suivre. Cela s apprends dans les universites et pas sur le terrain. Verifier ses sources avant de l envoyer au redacteur en chef, passer au peigne feint ses articles, video montages ou photos avant publication dans le web par l infographiste ou le webmaster... Passer des meetings entre les employes de production pour discuter de ce qui ne vas pas et de ce qu il faut ameliorer etc

Bref il faut qu il y ai un niveau intelectuel pour ce genre de travail et un bon comportement



Mais malheureusement ces des gens qui n ont aucun niveau et qui se permettent d ecrire de fausses informations ce qui n est pas normal

pendant ce temps les vrai journalistes sortent des universites et passent leur temps a boire du attaya a longueur de journee faute d emploi

 :bindeu: 
Anonyme En Mars, 2017 (00:21 AM) 0 FansN°: 18
"certains de ces jeunes confrères ont souvent tendance à confondre information et opinion. Comment faire comprendre alors, quand on ne comprend pas, soi même, qu’entre l’information et l’opinion, il y a une différence de nature. En effet, l’information est bien un jugement d’existence, alors que l’opinion est un jugement de valeur"
Reply_author En Mars, 2017 (00:59 AM) 0 FansN°: 1
doudou diéne, c'était une très belle voix, un diction parfait, une ponctuation magnifique, des commentaires pertinents et succulents. un talent journalistique pur. hommages aux autres de la belle époque de la radio : feu gabriel jacques gomis, mais aussi martin faye, laye diaw, omar seck, sophie senghor, tidiane barry, mansour sow, ibrahima sané, magip séne,... ils étaient des personnages mythiques pour leurs nombreux auditeurs de l'époque. respect à vous
Anonyme En Mars, 2017 (00:53 AM) 0 FansN°: 19
Oui Merci Senior Diene! Professeur d'Espagnol généreux, reconverti en journaliste talentueux ....Merci...ORAGE! Oh! D'ESPOIR!

Anonyme En Mars, 2017 (00:54 AM) 0 FansN°: 20
Désolé mais aujourd'hui nous avons des donneurs de leçons à la place des journalistes. Ahmed aidara, Mansour Diop et autres Pape Alé Niang ne font pas du journalisme. Je préfère écouter RFI ou RSI.
Reply_author En Mars, 2017 (09:04 AM) 0 FansN°: 1
oui anonyme,j'etais sideree quand j'ai entendu pape ale niang dire dans une de ses chroniques que l'administration penitentiare avait emis un mandat d'ecrou et que les agents ont du faire usage de blanco pour rayer l'ecrou puisque, suite a des inventions,la personne n'a finalement pas ete placee.c'est quoi ce manque de coherence ? que des mensonges ! il ne savait meme pas que cela n'etait pas logique.il n'y a meme pas de mandat d'ecrou dans le jargon penitentiaire un journaliste doit savoir rester impartial s'il veut etre professionnel.critiquer dans l'objectivite, le respect des valeurs professionnelles
Anonyme En Mars, 2017 (00:55 AM) 0 FansN°: 21
Je me rappelle un jour d'un mois de 1995, je revenais de l'école, j'entends de loin la belle voix du grand Doudou Diène journaliste talentueux déclarant je cite" Au Brésil le président déclare chers citoyens - aimez vous et multipliez-vous"
Anonyme En Mars, 2017 (02:56 AM) 0 FansN°: 22
Doudou retourne dans ton placard et surtout n'en ressort pas :taala_sylla: 
Anonyme En Mars, 2017 (03:03 AM) 0 FansN°: 23
Ces sournalistes qui existent maintenant ne maîtrisent même pas ce texte si utilise gniak diangue baxoul niit dinaleu yeh sakh gue khekh ak moom Yalla magniou Yalla sameu mey gniou diom gniouy amelioré chaque jour
Anonyme En Mars, 2017 (03:03 AM) 0 FansN°: 24
Ces sournalistes qui existent maintenant ne maîtrisent même pas ce texte si utilise gniak diangue baxoul niit dinaleu yeh sakh gue khekh ak moom Yalla magniou Yalla sameu mey gniou diom gniouy amelioré chaque jour
Anonyme En Mars, 2017 (03:03 AM) 0 FansN°: 25
Ces sournalistes qui existent maintenant ne maîtrisent même pas ce texte si utilise gniak diangue baxoul niit dinaleu yeh sakh gue khekh ak moom Yalla magniou Yalla sameu mey gniou diom gniouy amelioré chaque jour
Anonyme En Mars, 2017 (03:03 AM) 0 FansN°: 26
Ces sournalistes qui existent maintenant ne maîtrisent même pas ce texte si utilise gniak diangue baxoul niit dinaleu yeh sakh gue khekh ak moom Yalla magniou Yalla sameu mey gniou diom gniouy amelioré chaque jour
Anonyme En Mars, 2017 (03:03 AM) 0 FansN°: 27
Ces sournalistes qui existent maintenant ne maîtrisent même pas ce texte si utilise gniak diangue baxoul niit dinaleu yeh sakh gue khekh ak moom Yalla magniou Yalla sameu mey gniou diom gniouy amelioré chaque jour
Anonyme En Mars, 2017 (04:40 AM) 0 FansN°: 28
Depuis les USA

Enfin du profond.

Merci Doudou
Anonyme En Mars, 2017 (06:28 AM) 0 FansN°: 29
Merci Grand, je vous ai connu professeur puis reporter , journaliste et Conseiller , vous etes un home coherent dans votre elegance aussi bien dans le port que dans le verbe, je salue le maître que vous restez. Que Dieu vous donne longue vie afin que les "eleves" continuent a entendre le murmure qui emane de ce placard.

Respect

Ex Goor En Mars, 2017 (06:31 AM) 0 FansN°: 30
Ça ne ferait que du bien à tout le monde que de temps en temps faire appel à ces génis du journalisme de nous livrer quelques réflexions sur ce qui se dit et se fait aujourd'hui dans la presse. Il faut rappeler aux jeunes journalistes ce qu'est l'essence même de leur profession. Je ne sais pas si les journalistes d'aujourd'hui le sont réellement ou sont des gens du tas qui s'adonnent à cette noble profession sans en avoir l'aptitude. Tout est mélangé, amalgame et désinformation partout, promotion de certains médiocres, diffusion de nouvelles douteuses etc..

Merci Doudou Diène. Il faut que d'autres de tes collègues viennent aussi . C'est comme un médicament pour soigner nos passables journalistes. Ils ne le sont pas tous mais......
Anonyme En Mars, 2017 (06:51 AM) 0 FansN°: 31
Beau discours! Mais cher doyen vous devez d'abord balayer devant votre porte, c'est à dire la RTS. Vous devez pas quand même rester insensible devant la violation grave et délibérée de règle la plus primaire pour un média de service public: rendre compte du pluralisme surtout politique. La RTS qui vit des deniers publics est maintenant au service exclusif d'un parti. De jeunes et brillants journalistes sont devenus des griots au service d'un parti. Si celà vous à échappé je pense que vous etes devenu réellement aveugle. Ce qui rend hasardeux toute appréciation de votre part. Enfin, je crois humblement que vous avez oublié sur votre liste l'un des journalistes les plus brillants et des plus indépendants: Mame Less Camara.
Reply_author En Mars, 2017 (08:19 AM) 0 FansN°: 1
ce que vous déplorez, post 32, de la rts, peut être défendu. mais notez qu'il s'agit là d'une chronique circonstancielle qui ne peut donc s'étendre sur toutes les tares du journalisme de nos jours, au sénégal.
reconnaissons au doyen doudou diène, à qui nous rendons un grand hommage, son talent et la maîtrise de son metier, hier comme aujourd'hui. et essayons de tirer grand profit de sa brillante contribution.
merci monsieur diene.
salam
Baba En Mars, 2017 (15:03 PM) 0 FansN°: 32
Merci à mr Diene pour cette belle contribution. Je me suis délecte ces mots comme à l image de de son excellent confrère ASAK pour les intimes. Longue vie à vous. Ben Soûle



Baba En Mars, 2017 (15:03 PM) 0 FansN°: 33
Merci à mr Diene pour cette belle contribution. Je me suis délecte ces mots comme à l image de de son excellent confrère ASAK pour les intimes. Longue vie à vous. Ben Soûle



Baba En Mars, 2017 (15:03 PM) 0 FansN°: 34
Merci à mr Diene pour cette belle contribution. Je me suis délecte ces mots comme à l image de de son excellent confrère ASAK pour les intimes. Longue vie à vous. Ben Soûle
Baba En Mars, 2017 (15:03 PM) 0 FansN°: 35
Merci à mr Diene pour cette belle contribution. Je me suis délecte ces mots comme à l image de de son excellent confrère ASAK pour les intimes. Longue vie à vous. Ben Soûle

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com