Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La tortuosité politique au Sénégal

Posté par: Frédéric Diop| Lundi 30 octobre, 2017 09:10  | Consulté 169 fois  |  1 Réactions  |   

Elle est récente la trajectoire peut ordinaire de feu Djibo Leyti Kâ en 2000 d’abord avec un parti politique « yobaalé ma » qui ressemble plus à une secte où l’on cultive le reniement et le manque de principes car ayant du mal à remplir un amphi théâtre. Il a montré à la face du monde que tous les moyens étaient bons pour être nommé quel que soit le portefeuille, faisant de sa logique une règle qui a conduit à la nomination du bouffon Farba Senghor super ministre.

Ce parcours pitoyable de Djibo lui a valu d’être associé à un mot du dico «tortuosité» par un certain Idrissa Seck lui-même symbole de cette tortuosité y’a une décennie inégalant de loin Iba Der Thiam, Ousmane Ngom, Mbaye Jacques Diop, Abdourahim Agne … sans oublier OTD qui, à part Nguéniène n’a jamais rien gagné et a été toujours nommé.

Qui a qualifié qui d’ancien spermatozoïde et de futur cadavre puis de déclarer sans gêne qu’il accepterait d’être égorgé pour son mentor, son «créateur» qui l’a acculé sept mois durant ainsi que son entourage. Son argument était que sa seule famille restait le PDS. Quel argument stupide, laisser sa famille politique pour en épouser une autre avait fait de Djibo un tortueux, mais Idy n’avait point de limite dans le mensonge, le reniement et la traitrise utilisant même les sainte écritures. L’heure n’est-elle pas venue pour lui de dire adieu à la politique en tout cas pour ce monde ci- bas !

Djibo est sorti d’un système décadent, s’est retourné contre ce système et est descendu aux enfers ; ne servant plus à rien, il s’accroche lamentablement au PDS.

Idy savait qu’il ne servait plus à rien, il poursuit ses audiences au palais après le fameux protocole de Rebeuss et finit par courber l’échine devant celui qu’il accusait de vouloir attenter à sa vie et contre qui il avait produit des CD (lui et moi) qui surgiraient même une fois dans sa tombe.

Arrivèrent donc les retrouvailles de grands bandits motivées, Idy conserve ainsi le record de la traitrise et de la tortuosité dont il est le pire symbole. Le premier étant un déchet humain, le second une insulte.

J’éviterai de parler de cet homme qui se disait « avocat du peuple » et qui, quelque temps au paravent demandait à l’armée nationale de prendre le pouvoir et de vouloir défendre vaille que vaille l’indéfendable dictateur d’à côté; il a été vomi.

Par ailleurs, le patron du mouvement PASTEF Ousmane Sonko qui nous a habitué à ses sorties semble tomber au bas de l’échelle. Il nous parle souvent de vertu, de justice, d’équité, de transparence, de ressources males ou bien gérées est allé jusqu’à, en un temps record, pondre un ouvrage qu’il a fini d’intituler: «Pétrole et gaz au sénégal: Chronique d'une spoliation». Il s’est même distingué en favorisant l’expertise et la consommation locales.

Cependant, le collectif des fonctionnaires propriétaires et résidents aux Almadies 2 sortie 9ème vers Rufisque X Diaxaay représenté par Madame Mbaye déléguée du quartier a permis dans l’émission jakaarlobi de la Tfm du vendredi 27 octobre 2017 de révéler ses agissements peu orthodoxes car entre lui Ousmane Sonko et Diop Sy promoteur immobilier «ndékétéyoo» y’a eu protocole et pire y’a eu deal « wax nanu waxu gorr » = entente directe ou convenance dixit le député Diop Sy portant sur une centaine de parcelles et un espace vert.

Qui l’aurait cru! Le mépris des Sénégalais peut bien se transformer en dégoût et haine. On ne peut pas vouloir une chose et son contraire. Le sentimentalisme, la victimisation et même le plus fort reste ne peuvent perdurer.

Le peuple Sénégalais ne mérite pas ces singeries, tortueux que vous êtes.

 L'auteur  Frédéric Diop
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (1)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme il y a 3 semaines (21:11 PM) 0 FansN°:1
qales

Ajouter un commentaire

 
 
Frédéric Diop
Blog crée le 17/12/2011 Visité 433058 fois 90 Articles 3728 Commentaires 39 Abonnés

Posts recents
Les maux de l\'Afrique; chronique de Ablaye Ndiaye
En Images Cinquantenaire de l\'EBAD jour 1
Le Sénégal, un pays sans opposition
Pourquoi accorder à Wade tout ce crédit?
L\'opposition Sénégalaise ou l\'axe de l\'opportunisme et de l\'obstructionnisme
Commentaires recents
Les plus populaires
Les futures premières Dames Africaines
Souleymane Jules Diop et son mutisme coupable
Résister ou tout simplement disparaître
Souleymane jules Diop, Wade et le prix Mo Ibrahim
Quand le Thiantacoune en chef (Bethio Thioune) dérange…