Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Haro à la Zizanie car le pseudo journalisme tue

Posté par: Frédéric Diop| Jeudi 17 septembre, 2015 18:09  | Consulté 1134 fois  |  0 Réactions  |   

L’existence aujourd’hui de sites internet ou « blogs améliorés » dont les propriétaires, non content de plagier ou tout bonnement de reprendre à bon escient les articles d’autrui, se permettent de calomnier d’éminents journalistes et d’attaquer sans raison valable l’État du Sénégal.

Le titre même de l’article de ajonews désobligeant pose problème et est contraire à l’entendement, à la raison, aux mœurs somme toute, honteux de la part de quelqu’un qui se dit journaliste : Seneweb, quand des intellectuels et l’État contribuent à l’imbécilité et à la médiocrité.

On peut bien être journaliste sans être engagé dans le mauvais sens, mais hélas, Monsieur, l’auteur de cette article qui n’en ai pas un croit qu’il faut tirer sur tout ce qui bouge pour se faire connaitre, se faire entendre sans pour autant maîtriser les tenants et les aboutissants d’un prévalu de publicité et d’une quelconque aide.

Pour reprendre ses propos, BBD puisque c’est de lui qu’il s’agit : « Qu’on vienne me dire à moi que les journalistes ne font pas leur boulot (il est le parfait exemple), qu’on vienne me dire à moi, que les autres sites doivent réfléchir à leur communication, qu’ils ne renouvellent pas leurs articles (la parfaite illustration à travers son site)… Mais comment un État peut-il acheter de la publicité sur un journal contre-productif, spécialisé dans les faits divers, et qui commercialise ses interviews ? Acheter encore, on peut comprendre, mais une aide à la presse pour un site qui est tout sauf un journal d’information au sens que nous entendons! » Ici, Monsieur a bien maîtrisé l’art de confondre les choses. Qu’est ce donc l’État vient faire ici?

BBD que je surnomme le « hacker anti-senewebien » car il l’est c'est-à-dire pirate et virus à la fois a beau s'en prendre fréquemment aux journalistes et pense se faire connaître du grand public. Est-ce un complexé car ayant été formé ailleurs qu’au Sénégal comme il aime à le rappeler ! Bref, depuis un certain temps, cet amateur de la plume ne cesse d'attaquer les médias qu'il considère trop pro gouvernementales. Continuera t-il à agir en toute impunité, je le pense, car accorder de l’importance à ce qu’il dit sans fondement équivaudrait à lui donner de l’importance, lui servir une citation directe pour diffamation ou envoyer chez lui le petit flic pour le sermonner, il criera à l’injustice. Tel le mouton, laissons bêler car la Tabaski pointe à l’horizon.

Est – il inculte ou tout simplement irresponsable ? Je ne saurai répondre, cependant, une chose est sûre, nous Sénégalais ou simplement lecteurs, nous prônons l’excellence, la diversité des choses, la richesse des articles et le sérieux dans le travail. Seneweb informe juste, vrai et à chaud c’est l’essentiel.

Force est d’attirer l’attention sur l’importance de s’imposer la sagesse quand il s’agit de dénoncer le mal si mal y en a. C’est pour éviter que l’on fasse tomber dans le piège qui consiste à faire la publicité d’un site web qui n’en a plus besoin car ayant atteint le summum de l’excellence.  Mais enfin, votre papier incitera toujours les internautes à l’explorer et à le lire.

Frédéric B. Diop, Archiviste

 L'auteur  Frédéric Diop
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Frédéric Diop
Blog crée le 17/12/2011 Visité 411171 fois 75 Articles 2506 Commentaires 38 Abonnés

Posts recents
Et si le président s’attaquait à l’essentiel!
Pourquoi l’élan du Président Sall est – il plombé? Les signes d’une impopularité grandissante
La dîme est-elle biblique et d’Église?
Pénitence et Réconciliation dans la religion Chrétienne en six questions!
Touba, un statut très spécial
Commentaires recents
Les plus populaires
Les futures premières Dames Africaines
Souleymane Jules Diop et son mutisme coupable
Résister ou tout simplement disparaître
Souleymane jules Diop, Wade et le prix Mo Ibrahim
Quand le Thiantacoune en chef (Bethio Thioune) dérange…